Ramonage de sa cheminée : quels avantages et quelles obligations?

0

Ramonage de sa cheminée : quels avantages et quelles obligations?

L’utilisation de la cheminée est indispensable pour les propriétaires durant les saisons froides. Déjà, au début de l’automne, il faudra penser au chauffage de son foyer. Mais faut-il encore envisager d’entretenir ce dispositif au préalable ? Bien évidemment, la cheminée doit être entretenue et nettoyée. Le ramonage est en effet l’unique solution pour y arriver. D’ailleurs, cette opération doit être réalisée dans les délais pour respecter les normes de sécurité afin d’éviter tout risque d’accident. Les informations suivantes vous seront peut-être utiles si vous avez une cheminée et aussi si vous n’avez pas encore songé à réaliser son entretien.

Les avantages de procéder au ramonage de sa cheminée

Le ramonage est une opération essentielle. Il doit être réalisé régulièrement afin de profiter de ses nombreux avantages. En réalité, le ramonage permet de réduire l’intoxication au monoxyde de carbone et la pollution de l’air. Il participe grandement à la diminution des émanations toxiques. En plus de cela, le ramonage constitue également une solution pour réaliser des économies d’énergie conséquentes, car souvent un nid d’oiseau, des branches ou un dépôt de suie sur la surface de l’échangeur peuvent engendrer un effet isolant. Ce qui cause par la suite une surconsommation de combustible. Mais au-delà de ces points, le ramonage évite spécialement les risques de flammes qui peuvent engendrer un incendie. Pour suivre les règles, il est recommandé de réaliser une à deux opérations de ramonage chaque année. Pour ce faire, l’idéal serait de faire appel à un professionnel comme ce ramoneur en Indre et Loire afin de réaliser un travail respectant les normes imposées par la loi.

Que dit la loi ?

 Selon la loi, le ramonage est une précaution de sécurité. De ce fait, les heureux propriétaires de cheminée doivent respecter des obligations réglementaires et légales. D’après le Code général des collectivités territoriales, article 2213-26, les possesseurs de cheminée doivent envisager le ramonage régulier de leur cheminée en guise de précaution de sécurité. Certes, certaines compagnies d’assurance n’imposent pas le ramonage lors de la souscription, mais cette opération reste essentielle pour être conforme avec le RSDT ou Règlement Sanitaire Départemental Type. D’après l’article 31, il est obligatoire de réaliser au moins une opération de ramonage chaque année. Cela amène à l’obtention d’un certificat garantissant la « vacuité du conduit sur toute sa longueur » par un maître ramoneur. Celui-ci peut être envoyé à la compagnie d’assurance pour qu’elle puisse délivrer une indemnité en cas de sinistre.

À qui s’adresser pour réaliser le ramonage ?

Pour mener à bien l’opération de ramonage de sa cheminée, il n’y a rien de plus important que l’intervention d’un professionnel compétent. D’ailleurs, les dispositions du RSDT obligent la réalisation de cette opération par un spécialiste compétent qui est dans la capacité de fournir une facture pour prouver la réalisation des opérations. Il est donc indispensable de bien choisir un professionnel. L’idéal serait de se tourner vers un ramoneur certifié Qualibat. Mais aussi, il faudrait qu’il ait une expérience d’au moins trois ans dans le métier. Il faudrait également s’assurer de réaliser le ramonage au bon moment, notamment au début de l’automne ou encore mieux au printemps. Durant cette période, les dépôts sont encore secs et faciles à travailler.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire