Rénover une toiture durant l’hiver : les points à considérer

0

Les travaux de rénovation de toiture sont souvent effectués durant la période sèche, en dehors des mois pluvieux. Le printemps est donc la phase idéale pour investir dans des travaux de rénovation de toiture. Seulement, des imprévus peuvent apparaitre en dehors de la saison recommandée. Votre toit peut en effet exiger des ajustements ou un soin particulier en hiver. Et dans ce genre de situation, il faut agir d’urgence. Voici alors quelques conseils pour réussir cette opération délicate.

Des problèmes de fuite en hiver

En hiver, comme en tout temps, vous pourriez avoir des problèmes de toitures telles que les fuites. Avec le temps, le toit diminue en étanchéité et cette anomalie est assez prévisible. Néanmoins, pour éviter de devoir y remédier drastiquement, vous pourriez effectuer une évaluation régulière de l’état de votre toiture. Cette évaluation est faite par un professionnel comme ce couvreur en Ardèche.

Les intempéries du climat causent en effet divers chocs au toit : des branches ou des objets qui atterrissent sur votre toit pourraient provoquer de petites fissures. Ces fissures avec le temps s’aggraveront et augmenteront de taille. Elles laissent ainsi l’eau s’infiltrer.

En automne, les feuilles qui tombent s’amassent sur les toits et pourraient aussi boucher les gouttières d’évacuation et même la cheminée. Vous êtes donc obligé de nettoyer votre toiture chaque saison. Surtout si cela fait déjà 5 ans que le toit est installé.

Pourquoi le toit fuit-il en hiver ?

En hiver, le changement de température est assez imprévisible. Il neige, mais quelques heures ou jours plus tard, la température peut monter et la neige qui s’est accumulée sur le toit fond. L’eau qui en résulte s’infiltre alors dans les petites fissures s’il y a. il faut faire attention à ce phénomène, car cette infiltration attaque la charpente, l’isolation et la couverture.

Un autre cas est possible, vos solins sont préalablement déjà atteints. Et en plus de cela, la fonte de la neige en hiver provoque une dégradation des solins. Votre toit ne sera alors plus étanche.

Des malfaçons dans l’installation peuvent aussi entraîner des problèmes : un clou mal placé, des fixations douteuses. Ces anomalies affectent la résistance des joints et donc l’étanchéité de la toiture. Ce sont des portes ouvertes à l’eau.

Quelle solution s’offre à vous en cas de fuites dans la toiture ?

Après que vous ayez constaté des fuites, la première chose à faire est toujours d’appeler à un couvreur professionnel. L’hiver est une saison rude, mais des fuites en hiver ne présagent rien de bon, votre couvreur observera donc l’état de votre toiture pour déterminer les possibles sources de ces fuites. Sachez qu’une intervention de réparation ou de rénovation de toiture en hiver présent des risques réels. Cette opération ne doit donc être faite que par un professionnel et un expert. Il saura manier les outils et les techniques pour arranger votre toit tout en limitant les risques d’accident liés à la saison : terrain glissant, froid engourdissant, réaction chimique des matériaux durant le froid, etc.

Une petite astuce : au moment d’une fuite, allez observer vos combles et marquez au les endroits où il y a des fuites.

Les alternatives pour rénover le toit en hiver

Pour le toit plat, la meilleure solution provisoire est le barrage de glace. Il permettra de réduire l’amoncellement de la neige sur votre couverture, et ainsi cette dernière durera plus longtemps.

Le calfeutrage ainsi que le remplacement des joints sont moins coûteux lors des situations d’urgence. Cela vous permettra de résister jusqu’au printemps pour rénover votre toiture ou pour réinstaller la charpente, et les combles.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire