Que faut-il savoir sur les travaux de terrassement?

0

Concrètement, le terrassement se définit comme un ensemble d’opérations à réaliser dans le but de préparer un terrain. Il consiste à exécuter des travaux de fouilles, de tranchées, de transports de déchets et bien d’autres encore. En effet, avant de procéder à une édification ou à un renforcement d’un ouvrage, il ressemble à une étape préalable qui assure la stabilité du sol. Outre, il est d’une certaine logique que sa réalisation requiert, non seulement l’utilisation de plusieurs sortes d’engins, mais demande aussi l’usage de différents matériels spécifiques.

La définition d’un terrassement

Par définition, un terrassement peut être considéré comme la modification de l’aspect d’un terrain afin de l’apprêter à d’éventuelles constructions. Pour ce faire, il y a lieu de déplacer d’innombrables matériaux tels que le sol, les roches, les terres, les sous-produits etc. Certainement, c’est une mise en œuvre à accomplir dans le dessein d’éviter les risques de tassement ou de glissement du terrain. Par ailleurs, ce procédé comprend un certain nombre de phases à suivre permettant de garantir la fermeté d’une infrastructure. Parmi les diverses méthodes qui doivent être exécutées, on peut retrouver le remblai, le déblai et le décapage.   

À titre de précision, le remblai correspond au prélèvement des terres dans l’objectif de compenser les cavités ou creux, pour prévenir l’instabilité du sol. Il faut savoir qu’un terrain instable peut occasionner un risque d’effondrement et peut mettre en péril votre construction. À cet effet, il peut être vu comme une sorte de gage qui garantit la solidité de votre parcelle. Quant au déblai, on le nomme aussi étape des fouilles. Pour son exécution, il convient de creuser la terre en vue de niveler le sol. En ce qui concerne le décapage, il consiste à supprimer la couche supérieure du terrain, étant donné qu’elle est composée de terre végétale et de déchets organiques. Ainsi, le terrassement est l’étape préparatoire qui vise à façonner le sol pour lui permettre d’être stable lors d’une édification.

Les différents travaux à effectuer lors d’un terrassement

En premier lieu, il faut souligner que pour réaliser les différents types de travaux de terrassement, il vous est recommandé de faire appel à une entreprise de terrassement comme https://www.terrassement-maconnerie-34.fr/. Effectivement, pour obtenir un travail satisfaisant, vous pouvez lui faire confiance. En outre, à part les étapes déjà précisées précédemment, il en existe d’autres comme le piquetage, l’évacuation des eaux, le décaissement, la pose d’un film géotextile et le remblaiement. 

Le piquetage : cette opération est utile pour délimiter les axes du terrain selon les plans de l’architecte. En d’autres termes, il y a lieu de marquer la délimitation de l’ouvrage au moyen de piquets pour échapper par exemple aux risques d’endommagement des canalisations. De même, il peut servir de limites pour éviter que la construction finale importune les voisins.

Le système d’évacuation des eaux : En réalité, étant donné que l’humidité peut entrainer beaucoup de dégâts vis-à-vis du terrain, le système d’évacuation des eaux tend à conserver sa durabilité. Par conséquent, celui-ci doit être formé à faciliter le ruissellement des eaux de pluie. Donc pour ce projet, il est nécessaire d’évider un sillon et de poser des drains et des regards en fonction de la  localisation du terrain, de sa nature et de l’état de son sous-sol.

Le décaissement : Ordinairement, le décaissement consiste à décaisser la terre sur la hauteur afin de préserver les couches de sol qui sont aptes à la construction. De plus, il convient aussi de déplacer les gravats grâce à des outils comme la pelle, la pioche ou la brouette. Toutefois, dans certains cas l’utilisation d’engins pesants comme les tractopelles, les pelleteuses, les bulldozers ou les camions est imposée.

La pose du film géotextile : Le film géotextile est un matériau qui stabilise la terre avec pour intention de protéger l’espace des remontées de racines ou de végétaux. À titre d’information, il permet de faire la distinction entre la couche de terre et le remblai qui sera par la suite, versé par-dessus.

Le remblaiement : Il faut souligner que le remblaiement est l’action d’apporter des terres ou des gravois pour combler des creux ou pour exhausser un terrain. En addition, il faut que cette mission soit effectuée à l’aide de certains instruments appropriés (choisis suivant les endroits à boucher) Bien sûr, il représente la dernière étape du terrassement.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire