Patrimoine mondial de l’UNESCO : la France propose trois sites !

0

Pendant quelques jours, l’UNESCO va étudier la candidature de 30 sites naturels et culturels partout dans le monde. La France en a proposé 3.

3 sites français

C’est au Bahreïn que s’est ouverte la réunion du comité du patrimoine mondial de l’UNESCO. Pendant celle-ci, l’UNESCO va avoir la mission de désigner de nouveaux sites à inscrire au patrimoine mondial. La France a proposé trois lieux : la Chaîne des Puys et la faille de la Limagne, les sites funéraires et mémoriels de la Première Guerre mondiale et l’ensemble urbain historique de Nîmes.

Les lieux en détails

La Chaîne du Puy fait visiblement office de favori cette année. Située en Auvergne, elle s’étend sur 24 000 hectares et 30 kilomètres. Le plateau des Dômes est la pépite du lieu, on y trouve 80 volcans, formés entre 95.000 et 8.400 ans, dont le plus élevé, le Puy-de-Dôme s’élève à 1.465 mètres. C’est la troisième fois que l’Auvergne propose son site, après 2014 et 2016. Cette fois-ci semble la bonne, en effet, le 28 mai dernier, l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), une ONG dont les avis sont toujours suivis par l’UNESCO, a émis un feu vert sur le dossier : « le bien proposé remplit le critère du patrimoine mondial et remplit les conditions d’intégrité et les obligations de protection et de gestion relatives au critère ».

Plus culturels, les sites funéraires et mémoriels de la Première Guerre mondiale pourraient également créer la surprise. La candidature est portée par la France et la Belgique. La distinction serait évidemment un beau symbole pour ce lieu cette année, puisque 2018 marque les 100 ans de la fin des conflits. Le dossier comprend 25 sites mémoriels répartis de part et d’autre de la frontière franco-belge. Côté français, on trouve l’ossuaire et nécropole nationale de Douaumont dans la Meuse. Côté belge figurent la porte de Menin où sont inscrits les noms de 50.000 militaires ou encore le cimetière allemand de Vladslo où 25.000 hommes ont été inhumés.

Enfin, l’UNESCO distinguera peut-être l’ensemble urbain historique de Nîmes, ville connue pour ses arènes et sa fameuse Maison Carrée. 2tendue sur 289 hectares, le site possède des ruines romaines, le temple de Diane et la Tour Magne par exemple.

Réponse dans quelques jours !

Partager.

A propos de l'auteur

Laissez un commentaire