Vente aux enchères du premier tome de la saga Harry Potter

0

À Londres a eu lieu l’évènement « The Art of literature » organisé par la maison de vente aux enchères Christie’s. Au cours de cette exposition, la première édition de la saga Harry Potter a été mise en vente pour une somme de 200 000 livres. Il s’agit de celle que l’auteur lui-même aurait marquée par sa signature. Voici un aperçu de cette vente aux enchères.

Une version rare de la saga Harry à vendre chez Christie’s

L’édition du premier tome de la saga Harry Potter avait été publiée en 500 exemplaires au cours de l’année 1997. Parmi eux, 300 avaient été envoyés à des bibliothèques. À l’époque, J. K. Rowling, l’auteur de la série, n’était pas aussi connu du grand public. Ses livres n’avaient pas encore une certaine valeur et peu de personnes s’en intéressaient.

Le livre vendu par Christie’s fait partie des 200 autres exemplaires restants. L’ouvrage fut exposé dans le cadre de l’exposition « The Art of Literature » organisée pour la vente aux enchères des livres rares. À bien des égards, l’œuvre en question est la manifestation physique d’un souvenir magique pour bon nombre de personnes. C’est ce qui fait qu’il est tant désiré par les adulateurs de la saga.

La présente œuvre de JK Rowling qui suscite tant de désir est vendue aux enchères comme beaucoup de livres liés à la saga, son prix est un peu élevé. La maison de vente invitait à des offres à partir de 200 000 livres, soit plus de 230 000 €. De nombreuses autres œuvres littéraires ont été également mises en vente.

Un exemplaire du livre aurait été acheté parmi les 7 présentés

Nul besoin de parler de l’engouement que suscitent la vente aux enchères des livres et toutes les autres œuvres de la saga. Pour cette fois, le scénario contraire semble s’être réalisé. En effet, 7 tomes, tous des premières éditions du livre et tous signés de la main de l’auteur J.K. Rowling, était annoncé et mis en vente. Au cours de cette grande vente, un seul enchérisseur a su rentrer en possession d’un exemplaire, les six autres étant restés invendus.

De nombreuses explications courent les rues, essayant d’étayer ce qui s’était réellement passé. Pour certains, les personnes censées être intéressées par de telles œuvres n’étaient pas informées à l’avance de la tenue d’une telle vente. Ce qui est hautement improbable, d’autant plus que les bénéfices de la vente devraient revenir à l’association de J. K. Rowling. L’association et l’auteur avaient donc pris le temps de relayer l’information.

La maison de vente Christie’s a, à sa disposition un réseau pour contacter de potentiels acheteurs. Il ne s’agit en conséquence pas d’une question de manque d’informations. D’autres parlent d’un boycott. Pour le moment, aucune preuve ne soutient cet argument.

Comment reconnaître ce premier tome de la saga Harry Potter ?

Le livre mis en vente présente quelques particularités qui permettent de le distinguer des autres. Il semblerait qu’il a eu des erreurs lors de l’édition du livre. Elles sont apparentes et se remarquent déjà sur la quatrième de couverture du livre.

À titre illustratif, sur cette dernière, il y aurait un mot-clé qui est mal orthographié à l’édition du livre. Il s’agit de « Philosophes » qui apparaît de la manière suivante sur la quatrième de couverture « Philosphers ». Le second ‘O’ de ce mot est donc manquant. Ce n’est pas le seul moyen de reconnaître le livre ayant fait l’objet de la vente aux enchères.

À la page 53, une autre erreur se fait par ailleurs remarquer. Il ne s’agit cette fois-ci pas d’un mot mal orthographié. C’est plutôt une répétition de mots qui se fait remarquer. En effet, l’auteur du livre a listé sur la page concernée des objets que les étudiants de l’école devraient tous posséder.

Celle-ci inclut une baguette magique. C’est cette dernière qui est le mot apparaissant deux fois dans la liste. C’est une erreur qui bien sûr a été corrigée dans les éditions ultérieures des tomes de la saga Harry Potter.

A propos de l'auteur

Chef de projet Marketing Freelance, je m'occupe de projets multimédias et intervient dans la mise en place de campagnes marketing chez mes clients.

Laissez un commentaire