Les bonnes raisons de passer les concours pour sciences po

0

Sciences Po est souvent qualifiée de formation postbac de prestige. Tantôt, cette filière émerveille, tantôt, elle effraie. Et pour cause, un fort stéréotype de la population a admis que faire Sciences Po c’est se préparer à être le prochain Président de la République, que seule l’élite peut y accéder… Archifaux ! Si vous êtes un bachelier en quête d’une voie pour votre avenir, apercevoir ce qui se cache derrière ce grand nom de Sciences Po vous aidera sûrement à découvrir les bonnes raisons de passer ses concours.

Le profil des étudiants passant le concours pour Sciences Po

Sciences Po n’est pas une filière ésotérique. Depuis 2016, un concours commun est ouvert pour accéder à la première année du cursus, ou en vue de l’obtention d’un master. Les titulaires d’un bac ES, S et L sont ceux qui concourent le plus pour Sciences Po. Des étudiants ayant déjà effectué un an de sociologie, d’histoire, de droit et d’économie migrent aussi parfois vers cette filière. En outre, si vous avez un attachement particulier aux sciences humaines et sociales, Sciences Po est faite pour vous. C’est donc une filière pluridisciplinaire, accessible à tous, à condition bien sûr de bien préparer le concours.

Les débouchés professionnels après Sciences Po

La question que l’on se pose habituellement avant de choisir une filière est : « Quels sont les débouchés ? » On considère qu’un cursus Sciences Po est la voie par excellence pour accéder aux hautes fonctions de l’administration publique. Toutefois, le cachet Sciences Po intéresse aussi le secteur privé. Cette formation est en effet une éducation à la prise de responsabilités, une étude qui ouvre sur le monde, un cursus en constante innovation. Comme le dit si bien Pierre Mathiot, directeur de Science Po Lille, « Les IEP forment aux métiers dont rêvent nos étudiants. ». Un tel diplôme assurera un emploi à son titulaire. On verra ainsi des sortants de Sciences Po dans les domaines des relations internationales, de la gestion administrative, de la finance, de la communication, du marketing, etc.

Une filière riche en rencontres

Sciences Po rassemble des étudiants venus du monde entier, près de 130 pays sont représentés dans la filière. Une telle atmosphère multiculturelle élargit la vision de l’étudiant sur le monde. Les enseignements sont par ailleurs délivrés par les meilleurs enseignants issus des secteurs public et privé, exerçant également dans les autres grandes écoles. Les cours s’annonceront ainsi enrichissants grâce à des recherches approfondies et un ancrage à la réalité. Et enfin, Sciences Po est une arène de débat pour les grandes figures de la politique, de l’économie et des arts, qui viennent à la rencontre des étudiants.

Une filière développant l’esprit critique et le sens de la responsabilité

Sciences Po est un vaste domaine, elle brasse divers points focaux du monde contemporain : le media, l’écologie, les droits de l’homme, l’environnement… Cela permet à l’étudiant d’adopter divers paradigmes forgeant ainsi son esprit critique. Les méthodes de travail pratiquées dans les grandes écoles de Sciences Po privilégient par ailleurs la confrontation d’idées, les travaux de groupe et la prise de parole en public. Sciences Po prépare ainsi ses étudiants à être des décideurs sachant s’affirmer. Une vie associative très animée sur le campus sera également un environnement où l’étudiant pourra mettre en pratique les sens de la responsabilité, de l’humanisme et la citoyenneté acquis en cours.

Les bourses d’études en Sciences Po

La question du financement se pose aussi avant de choisir une filière. Les problèmes financiers se résolvent facilement chez Sciences Po. En effet, un étudiant sur trois est boursier et des aides et exonérations sont également prévues pour ceux qui en ont besoin.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire