La taxation des GAFA par l’UE

0

La taxation des géants du web est le nouveau sujet sensible qui touche la toile et qui oppose les différents acteurs du secteur. Entre les sondages de l’opinion publique et les avis d’experts, difficile de s’y retrouver.

Un projet de loi qui divise l’Europe

La taxation des GAFA est un sujet épineux qui se glisse souvent dans les conversations nonofficielles. La dernière annonce officielle sur la question émane de l’Assemblée des ministres des Finances européennes du 7 septembre 2018 à Vienne. Bien qu’aucune proposition de loi fiscale n’ait encore été validée, le projet de loi se confronte déjà à la réticence de la chancellerie allemande ainsi que l’Irlande. Le 21 mars dernier, la Commission européenne avait proposé de taxer non pas les bénéfices, mais 3% du chiffre d’affaires généré par les services numériques de l’entreprise.

L’opinion publique et l’avis des experts européens

Les internautes européens quant à eux, semblent être favorables à une taxe sur les géants comme Google, Amazon, Facebook ou encore Apple. Un sondage du cabinet Harris Interactive a permis de confirmer la méfiance des Français notamment à l’égard des GAFA. 71% des sondés estiment que Facebook, Google et Apple ne protègent pas suffisamment leurs données personnelles tandis que 63% pensent qu’ils menacent la souveraineté de l’État étant donné leur poids économique.

Pour les politiciens et les opposants aux GAFA, le projet de loi de taxation devrait surtout permettre d’endiguer la progression de ces monopoles. Dans la ligne de mire, Google qui détient 90.6% du marché, Amazon qui vient de passer la barre des 1000 milliards de dollars en bourse, Facebook avec ses 2 milliards d’abonnées. Les experts constatent en effet que les principaux concurrents de ces leaders peinent à s’imposer malgré des alliances prometteuses. Il faut noter que leur avance est longue tant sur le plan des recherches que des moyens financiers. Ces géants se disputent les nouveaux marchés et prônent la diversification.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire