Festival des Vieilles Charrues : encore un succès !

0

Une nouvelle édition des Vieilles Charrues vient de s’achever, l’occasion de faire le bilan de cette année et de dévoiler quelques indiscrétions concernant le festival en 2018 !

Une participation record

L’édition 2017 aura été marquée par le grand retour de Matmatah dimanche soir et la présence de 280 000 festivaliers venus fouler les prairies du site !

En 2016, les Vieilles charrues avaient attiré pas moins de 278 000 amateurs de musique, c’est donc un nouveau record qu’enregistre la 26e édition cette année. Comme l’explique Jérôme Trehorel, directeur du festival, heureux, mais reconnaissant que « ce n’est pas un objectif en soi. Il y a un petit peu plus de monde, car il y a un peu plus de bénévoles et un peu plus d’invités ». Il faut dire que pour cette édition, le festival avait mis les petits plats dans les grands. Les participants ont pu profiter d’un site plus grand, ce qui a permis de fluidifier les arrivées. L’engouement est toujours au rendez-vous, au point que le festival affichait déjà complet deux mois avant le 13 juillet, les places s’étant vendues en un temps record là aussi !

Et l’année prochaine ?

La prochaine édition aura lieu du 18 au 21 juillet 2018. Le directeur du festival explique : « On va glisser d’une semaine, on suit toujours le troisième week-end de juillet. On s’y prépare. » Et de poursuivre : « C’est pendant l’exploitation du festival qu’on a des idées, des corrections et des délires. » Il promet une édition « colorée et globetrotteuse », de quoi faire rêver les amateurs quant à la venue de grands groupes internationaux.

Les festivals en France attirent de plus en plus de spectateurs et de musiciens. À l’image du Jazz in Marciac, qui a cette année pour tête d’affiche Norah Jones et marque le retour d’Ibrahim Maalouf, le festival des Francofiles à La Rochelle a lui aussi fait le plein de public. Pour sa 33e édition, il a attiré près de 90 000 personnes, un chiffre stable par rapport aux années précédentes.

Partager.

A propos de l'auteur

Laissez un commentaire