Est-il possible de changer de syndic de copropriété ?

0

Le syndic de copropriété est généralement élu par l’assemblée générale et son contrat est effectif pour une durée minimum de trois ans. Si les services sont satisfaisants alors, il reste possible de renouveler le contrat d’embauche sinon, il faudra changer de syndic de copropriété. Le changement de syndic devra alors se faire lors d’un vote de l’assemblée générale et précèdera la recherche d’un nouveau syndic de copropriété.

Comment changer de syndic de copropriété ?

Dès lors que le syndic de copropriété est élu, il est lié à la copropriété et d’ailleurs, un contrat d’embauche viendra le justifier. Le contrat en question peut être renouvelé à l’issu des trois ans ou révoqué. Il se peut en effet que le syndic de copropriété démissionne ou que les copropriétaires souhaitent engager un nouveau syndic. Dans tous les cas, il faudra arriver à trouver un bon compromis afin d’éviter tout litige.

Le changement de syndic de copropriété doit se faire au cours de la réunion d’assemblée générale par le biais d’un vote. Pour faciliter le changement de syndic de copropriété, il suffit de ne pas renouveler le contrat du syndic titulaire lorsque celui-ci touchera à sa fin. L’assemblée générale n’aura ensuite qu’à désigner un nouveau syndic. L’idée est de ne pas s’y prendre au dernier moment donc il est intéressant de commencer les recherches du nouveau syndic bien avant que le contrat en cours prenne fin. Le nouveau syndic devra de son côté, préparer le projet à présenter à l’assemblée générale ainsi qu’un contrat qui sera étudié lors de la prochaine réunion. Le syndic titulaire devra quant à lui, cesser ses activités à la cessation du contrat et remettre au nouveau syndic tous les documents en rapport avec la copropriété pour que celui-ci s’y retrouve plus facilement ainsi que les réserves et les comptes de la copropriété.

Comment révoquer un syndic de copropriété ?

Il se peut dans certains cas que les copropriétaires ne soient pas contents des services fournis par le syndic de copropriété, ils peuvent alors inciter le syndic à démissionner avant que son contrat ne prenne fin.  Il conviendra toutefois de rappeler que seule l’assemblée générale peut révoquer le syndic de copropriété. Pour que la révocation soit effective, il faut qu’elle soit votée en majorité absolue par les copropriétaires. Enfin, pour que la révocation puisse être acceptée, il faut qu’elle soit justifiée. Ainsi, si le syndic a commis des négligences graves dans la réalisation de ses tâches ou s’il a mal géré la copropriété alors, cela pourra être retenu contre lui.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire