Comment optimiser l’étanchéité de la toiture ?

0

Face aux diverses agressions telles que les intempéries, les parasites végétaux et la pollution atmosphérique, le toit perd de ses performances en termes d’étanchéité. Les eaux de pluie ont tendance à s’infiltrer de plus en plus et la structure se fragilise. Pour éviter les gros dégâts, il importe de travailler l’étanchéité de la toiture. Mais comment optimiser cette dernière ? Retrouvez dans cet article les réponses à cette question.

Quand dit-on qu’un toit est étanche ?

Avant de commencer, il important de définir ce qu’est un toit étanche. Lorsqu’il ne laisse passer ni le froid ni l’humidité, on dit qu’un toit est étanche.  En effet, ce dernier permet de garantir un meilleur confort pour les habitants de la maison. Pour ce faire, il ne doit en aucun cas laisser passer l’eau et l’air. Sachez que ces éléments sont à la source des moisissures et du ramollissement de la charpente. Ce qui peut, à long terme, provoquer l’affaissement de la toiture.

Quelles sont les sources du manque d’étanchéité de la toiture ?

Nombreuses sont les causes du problème d’étanchéité de la toiture. Parmi celles-ci, on peut citer :

Le défaut d’étanchéité des solins

Les solins servent à raccorder les surfaces entre elles. C’est le cas par exemple du raccordement entre la toiture et la cheminée de toit. Généralement, ils sont faits d’enduit ou de mortier. Or, la corrosion de ces derniers ou leur malfaçon sont à la base des problèmes d’étanchéité.

L’absence de l’écran de sous-toiture

Les normes de la construction n’exigent pas l’installation d’un écran de sous-toiture. Elle reste optionnelle. Toutefois, sachez qu’il est indispensable d’installer cet élément afin de garantir au maximum l’étanchéité  de la toiture.

Les tuiles cassées ou endommagées

C’est le cas notamment de la toiture en pente. En effet, les tuiles cassées laissent passer facilement le vent et les liquides. Elles sont aussi particulièrement sensibles aux vents violents et aux attaques des mousses et champignons. Ces phénomènes favorisent la fissuration des tuiles. Ainsi, pour éviter les infiltrations massives d’eaux, il est primordial de diagnostiquer régulièrement le toit, particulièrement après le passage de fortes intempéries.

Quelles solutions pour étanchéifier la toiture ?

La solution varie selon qu’il s’agit d’une étanchéité à l’air ou d’une étanchéité à l’eau.

Comment garantir l’étanchéité à l’air du toit?

Un toit non étanche laisse passer les courants d’air froids qui déstabilisent la température à l’intérieur de la maison. Pour y remédier, deux techniques peuvent être utilisées : soit on isole le toit de l’intérieur, soit on l’isole de l’extérieur.

Cette deuxième technique est la plus répandue car elle est plus efficace. En effet, les isolants vont former une enveloppe autour de la maison, ce qui va supprimer les ponts thermiques. Par la même occasion, la consommation énergétique sera réduite en plus de bénéficier d’une isolation phonique excellente. Il existe principalement deux techniques d’isolation de la toiture par l’extérieur.

 D’une part, il y a le sarking qui convient parfaitement aux toitures inclinées. Dans le cadre de celui-ci, plusieurs couches d’isolant seront placées entre la charpente et la couverture.

D’autre part, on peut assurer l’étanchéité à l’air du toit en installant des panneaux autoportants appelés également « panneaux sandwichs autoportants ».

Comment assurer l’étanchéité à l’eau du toit ?

La solution la plus basique est le remplacement des tuiles cassées. Notez que le matériau de recouvrement est le premier à assurer l’étanchéité du toit. De ce fait, il est indispensable de confier sa pose à un professionnel tel que ce couvreur expérimenté qui œuvre dans le 83 car le problème d’étanchéité peut tenir sa source de la mauvaise conception du toit.

La pose d’un écran de sous-toiture est un autre moyen d’optimiser l’étanchéité de la toiture. Il s’agit d’un film protecteur que l’on va venir dérouler sous la couverture. L’écran de sous-toiture va en effet permettre l’acheminement des eaux non filtrées par les tuiles vers les gouttières. Il va également empêche le soulèvement des matériaux de couverture en cas de vents violents. Sachez qu’il existe trois types d’écrans de sous-toiture : l’écran haut perméabilisé à vapeur ou HPV, l’écran réfléchissant et l’écran non respirant.

Pour ce qui est de la toiture plate, son étanchéité peut être assurée grâce à la pose d’une chape bitume sur l’isolant thermique ou sur l’élément porteur. Un chalumeau est utilisé pour permettre sa pose. En effet, il s’agit d’un revêtement spécifique sous forme de rouleaux formant une couche protectrice.  

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire