Bien connaître les différents types de porte-vélo avant de choisir

0

Le vélo fait partie des accessoires indispensables durant les vacances. Il n’y a rien de mieux que de profiter d’une aventure à bord de son propre vélo à la campagne ou ailleurs. Pour les familles, le problème réside notamment sur le transport des vélos à bord du véhicule sachant que le coffre est déjà plein. Il y a toujours des solutions pour les problèmes. Le porte-vélo est l’accessoire idéal et l’option accessible pour le transport de tous les vélos de la famille. Là encore, il est important de faire le bon choix pour partir sereinement et profiter pleinement des vacances. Que choisir ?

Opter pour le porte-vélo de toit

Il s’agit d’une option très pratique, car le porte-vélos de toit est très facile à monter. Il promet de nombreux avantages. Pour les budgets serrés, il s’agit d’un accessoire économique. Il est aussi simple d’utilisation et se range facilement lorsqu’on ne s’en sert plus. Il peut d’ailleurs être installé dans le coffre. Malgré son installation, il ne porte pas atteinte à la visibilité à l’arrière. Pour protéger les vélos, le porte-vélos est souvent doté d’un système antivol. En étant sur le toit, les vélos ne risqueront pas d’être salis par les projections de roues. Dans tous les cas, il est impossible de l’installer sans que la voiture soit équipée de barres de toit. Et encore, la consommation de carburant sera au rendez-vous en raison de la prise au vent plus importante. Les VAE ne sont pas adaptés à ce type de porte-vélos.

Le porte-vélos d’attelage pour les véhicules équipés d’une boule d’attelage

Il faut dire que ce type de porte-vélos reste le plus stable et le plus sécurisé en terme de porte-vélos. Il répond aux besoins des cyclistes que ce soit pour un court ou un long trajet. En plus d’être pratique, il est compact et facile à utiliser. Si on opte pour un modèle inclinable, il est d’ailleurs possible d’accéder au coffre sans soucis. Tout y est simplifié, même sa mise en place sur la boule d’attelage. Si vous partez à quatre, il est en mesure de supporter jusqu’à quatre vélos. Une solution adaptée aux familles partant en vacances. Tout comme le modèle précédent, il est aussi équipé d’un système antivol pour sécuriser les vélos. En plus de ces avantages, la grande majorité de ce modèle propose de rappel de feux et plaque d’immatriculation. Malgré les atouts qu’il procure, le porte-vélo d’attelage réduit la visibilité vers l’arrière. Par rapport au porte-vélos de toit, ce modèle coûte plus cher. De par la position des vélos à l’arrière, ils seront plus exposés aux projections des roues.

Le porte-vélo de coffre ou de hayon, un équipement standard

Voilà un accessoire compatible à tous types de véhicules. D’autant plus qu’il n’a pas besoin d’aucun équipement spécifique pour son installation à savoir des barres de toit ou attelage. Il est également doté de sangles qui peuvent le maintenir sur place. De par ses caractéristiques, il est en mesure de transporter jusqu’à trois vélos. Pour ceux qui disposent de véhicules comme les SUV ou les 4X4, il est possible de retrouver sur le marché des modèles particuliers qui peuvent être fixés sur la roue de secours extérieure. Malgré cela, sa position réduit également la visibilité vers l’arrière, notamment comme le modèle précédent. Le coffre n’étant pas aussi accessible, sa praticité est moyenne. Aussi, il n’est pas du tout adapté aux longs trajets.

Chaque modèle de porte-vélos dispose de leurs avantages et inconvénients. Toutefois, le choix dépendra de son budget et ses besoins. Il est donc conseillé de bien réfléchir sur ces points pour mieux trouver chaussure à son pied.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire