Les places de marché : Le futur du Web ?

0

Rares sont les internautes qui n’ont pas au moins une fois acheté un article sur les « marketplace ». Certains comme Amazon ou Priceminister ne sont plus à présenter. Et les chiffres de la Médiamétrie qui mesure les performances des sites web démontrent que le concept a encore de beaux jours devant lui.

Le fonctionnement des places de marché

Les places de marché proposent des espaces de vente aux particuliers ou aux petits vendeurs indépendants sur leur site. Ces derniers peuvent à leur guise déposer leur annonce de ventes de produits d’occasion, neufs ou de prestations de services. Pour déterminer son prix de vente, le vendeur doit tenir compte de plusieurs paramètres : il peut ajuster son prix en fonction du coût d’achat ou de production bien sûr, de son hébergement sur le marketplace et en fonction des recommandations du site.

Derrières ces places de marché, on retrouve des opérateurs qui fournissent non seulement les outils techniques et marketing, mais également un cadre de confiance, une transparence et une sécurité pour les utilisateurs. Ainsi, des sites en apparence marketplace ne sont en fait considérés que comme de simples sites de petites annonces, car ils ne garantissent pas la finalité de la transaction. Un bon marketplace assure donc des outils fiables et sécurisés comme un système de paiement en ligne, un catalogue virtuel disponible et consultable à tout moment, une navigation fluide et une interface intuitive.

sites-place-de-marche

Pourquoi ça marche ?

Les marketplace présentent de nombreux avantages. Ils peuvent bénéficier d’une plateforme d’e-commerce sécurisée et d’un trafic élevé pour une meilleure visibilité de leurs produits. C’est le seul moyen qui permet de proposer des prix très compétitifs tout en restant rentable, même si les galeries marchandes en ligne fixent librement leur prix pour un hébergement. Ce n’est d’ailleurs possible que grâce à l’absence de stockage physique. Les géants du e-commerce qui ne disposent pas de leur marketplace ne sont pas rentables, car plus de la moitié des ventes proviendrait de l’activité des vendeurs indépendants (sur Amazon par exemple, 70 % des ventes se font sur les articles des vendeurs indépendants).

Le futur du marketplace

L’avenir est assuré pour les places de marché malgré leur absence remarquable sur les produits n’appartenant pas aux biens de consommation courante. Les sites de ventes de manière générale connaissent un relatif succès. Mais les marketplace ne dominent pas les moteurs de recherche pour autant.

Cette maîtrise est d’autant plus palpable lorsque l’on sait que des marketplace comme Companeo qui se spécialise dans les relations BtoC ou Vinted qui parvient à lever des fonds de 27 millions de dollars, se développent à l’international rapidement. Ce site propose à des particuliers de vendre leurs vêtements de marque d’occasion. Le concept plaît et la start-up est en voie de prendre la première place du marché.

Partager.

A propos de l'auteur

Jonathan Lasbordes

Chef de projet Marketing Freelance, je m'occupe de projets multimédias et intervient dans la mise en place de campagnes marketing chez mes clients.

Laissez un commentaire