Zoom sur les membranes d’étanchéité synthétique

0

Le temps où vous n’aviez d’autres choix que de recourir à du roofing pour garantir l’étanchéité de votre toiture est définitivement révolu. En effet, votre couvreur vous indiquera que diverses membranes synthétiques sont dorénavant disponibles. Ce sont d’autant plus des alternatives qui vous dispenseront d’utiliser systématiquement de chalumeau pour l’installation des revêtements. Par conséquent, vous ne vous exposez pas à des risques d’incendie. Sans compter le fait que ces couvertures ont une plus grande longévité comparée à celles en bitume, tout en étant plus résistantes aux UV. Pour ce faire, vous avez ainsi le choix entre une isolation en PVC ou en EPDM.

Coup de projecteur sur le PVC

C’est une membrane synthétique en plastomère, proposée en rouleau sur le marché. Pour sa pose, l’expert en toiture comme ce couvreur https://www.artisan-couvreur-ardennes.fr/ la fixera sur une armature portante, de façon mécanique, avec un système de chevauchement. Il est également possible de procéder à son adhésion, grâce à un pistolet destiné pour une fixation à air chaud. Le cas échéant, la technique de collage est notamment une alternative envisageable. De plus, cette approche permet à votre charpente de mieux supporter les assauts des intempéries, particulièrement pour offrir une moindre prise au vent. Autrement, si vous disposez déjà d’une couverture en roofing, vous pouvez l’installer directement sur votre structure. Seulement, il faudrait dans ce cas utiliser plutôt un revêtement spécialement équipé d’une strate de protection intermédiaire. Votre entrepreneur ne manquera pas notamment de placer une couche de lestage par-dessus le PVC. Sinon, il est bon de savoir que ce matériau n’est pas très résistant face aux rayons ultraviolets. Par conséquent, vous constaterez sur l’ensemble de votre surface une décoloration, au fil du temps. Autre point de faiblesse, il a moins de tenue que l’EPDM, en termes d’usure. Toutefois, les raccords sont de meilleure qualité comparativement à ce dernier.

Tour d’horizon sur les EPDM

En premier lieu, ce matériau possède un atout non négligeable, car il a une longévité exceptionnelle pouvant aller jusqu’à 30 ans de garantie. Au niveau prix, les modèles basiques sont disponibles au même prix que ceux en PVC. Si vous souhaitez miser d’autres gammes plus spécialisées, les tarifs évolueront en conséquence. Autrement, c’est une membrane en caoutchouc synthétique, que vous pouvez commander selon les dimensions de la surface à couvrir. Elle sera par conséquent découpée en une seule pièce, ce qui facilitera grandement son installation. Pour ce faire, elle est généralement commercialisée sous forme de rouleau. Par la suite, votre couvreur pourra choisir entre l’utilisation d’une colle ou d’un procédé mécanique, au moment de sa fixation sur votre toit. Dans certains cas, le recours à l’air chaud peut s’avérer nécessaire, en s’appuyant à l’aide d’un pistolet spécifique, s’il s’agit de revêtements conçus à cet effet et équipés de bandelettes plastomères. Toutefois, afin d’éviter les infiltrations, il est important de rester vigilent au moment de la pose en faisant particulièrement attention aux raccords sur les bords. Fort heureusement, votre entrepreneur dispose des savoir-faire ultimes pour maîtriser les gestes et les techniques requis, en vue de garantir la réussite d’une telle opération. Raison pour laquelle, le meilleur réflexe en cas de rénovation est de vous appuyer systématiquement sur les expertises et les compétences d’un professionnel. Une démarche essentielle, afin de concrétiser votre projet dans les règles de l’art.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire