Zoom sur le BTS Tourisme

0

Offrant aux étudiants les compétences professionnelles utiles pour évoluer et s’intégrer rapidement dans le milieu touristique, le BTS tourisme est une formation accessible à tous. Les centres de formation ont mis en place une nouvelle manière d’étudier dans le secteur du tourisme suite à une forte demande de la sphère professionnelle.

La formation en BTS tourisme, un nouveau parcours

En fonction des faits, ni les conditions d’admissions ni les débouchés ne présentent de changement par rapport à l’ancienne formation. En effet, le BTS tourisme s’adresse toujours aux jeunes bacheliers titulaires d’un diplôme en bac pro, STG, L, ES. De préférence, ces jeunes doivent parler au moins deux langues vivantes pour faciliter la relation avec les futurs employeurs et la clientèle. Ces derniers sont généralement des organismes territoriaux, les entreprises de tourisme, des grands employeurs ou des sociétés de transport.

Par contre, la formation en BTS tourisme a nettement évolué puisqu’elle prend en compte les nombreux métiers qui se sont formés comme l’E-tourisme, les réservations en ligne, l’itinéraire touristique géolocalisé ou l’intégration de supports de voyage dématérialisés. Face à ces multiples évolutions, les centres de formation proposent des services capables de répondre à la demande de ceux qui sont en quête d’un apprentissage efficace.

Que contient une formation en BTS tourisme ?

Choisir un centre de formation, c’est bénéficier d’un programme complet axé sur les métiers du tourisme. Au programme, on peut s’attendre à 120 heures de culture générale et d’expression, d’apprentissage approfondi des langues vivantes, sans oublier les 240 heures de gestion de la relation client. Actuellement, le BTS tourisme s’appuie fortement sur l’élaboration de l’offre touristique. Effectivement, ce module occupe plus de 240 heures de cours sur le tourisme et le territoire ou bien 300 heures de formation basées sur la conception d’une prestation en tourisme et la mercatique.

À part ces modules, il faut se concentrer sur la gestion de l’information touristique. Au départ, les étudiants en première année devront être en tronc commun avant de choisir parmi « l’information et multimédia » ou « l’information et tourismatique » en deuxième année. Il est important de ne pas oublier le parcours de professionnalisation qui compte plus de 60 heures d’étude personnalisée accompagnée d’un encadrement ainsi que 210 heures à passer dans un atelier de professionnalisation. Ces 60 heures ont été conçues de façon à remplacer les actions professionnelles émises par les BTS, VPT et AGTL. En totalité, on peut calculer 930 heures de cours par ans, soit 31 heures par semaine, sans remettre en cause la présence d’un stage de 12 semaines programmable sur 2 ans.

Le livret de professionnalisation, un passeport pour les étudiants

En plein cœur de la formation, les étudiants auront la possibilité d’accroître leurs compétences dans des domaines spécifiques tels que le tourisme social, l’écotourisme, le tourisme balnéaire, le tourisme d’affaires voire le thermalisme. Ainsi, il existe une pluralité d’orientation vers laquelle on peut se tourner pendant la durée de la formation. De plus, les formules en alternance deviennent possibles puisque monter un projet ne figure plus dans l’obligation des titulaires d’un BTS.

L’élément le plus important introduit dans la nouvelle formule du BTS tourisme, c’est le livret de professionnalisation. Ayant pour objectif de noter les compétences et les expériences acquises le long de la formation, le livret doit suivre l’étudiant jusqu’à la fin du parcours. Ce livret représente ainsi un véritable passeport pour l’avenir des nouveaux titulaires du BTS tourisme.

Quels sont les débouchés pour le BTS tourisme ?

À défaut d’être polyvalent, les titulaires d’un BTS tourisme sont capables de remplir diverses fonctions. Pour commencer, un jeune diplômé peut devenir un conseiller voyage expérimenté, apte à assurer plusieurs opérations de vente assez complexe. En tant que conseiller voyage, le jeune diplômé donne des conseils pratiques et efficaces, il s’occupe de la réservation et l’émission de service.

D’autre part, le titulaire du BTS peut être engagé comme forfaitiste ou encore conseiller en billetterie, en charge de l’assistance ou de la confection des devis et des programmes. Avec l’avancée de la technologie, il sera amené à la mise en œuvre des offres sur les outils informatiques. En fonction du profil du titulaire, la personne aura la chance de jouir de l’évolution de poste et pourra occuper la place d’un responsable d’office ou d’agence de voyage par exemple.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire