Un coup de mou pour le marché du crédit hypothécaire en Belgique ?

0

Devenir propriétaire d’un bien immobilier est un rêve que chérissent particulièrement les belges.  Etre le maître des lieux leur tient vraiment à cœur et ils font beaucoup d’efforts pour atteindre cet objectif. Pour découvrir la proportion de ceux qui font tout leur possible pour prendre possession d’une habitation, jetons un œil au marché du crédit hypothécaire en Belgique.

Le crédit hypothécaire en Belgique

Il serait bien réjouissant de pouvoir acquérir une propriété immobilière sans avoir à recourir à un prêt hypothécaire. Malheureusement, pour la plupart des gens, un tel projet n’est réalisable que par le biais d’un financement bancaire. L’avantage est que les taux annuels effectifs globaux ou TAEG sont en chute libre depuis plusieurs années et actuellement, très bas. Cela et l’efficacité du Guide de rachat de prêt hypothécaire justifient d’ailleurs l’explosion des demandes de rachat de crédit hypothécaire. Ce qui devrait conforter les belges dans leur désir d’acheter leur propre maison. Mais qu’en est-il réellement ?

Le montant total des crédits hypothécaires offerts en Belgique

A l’avant dernier trimestre 2017, Les banques et établissements de crédits ont accordé 7,2 milliards d’euros en tout, aux souscripteurs de prêt hypothécaire. Cela peut sembler colossal mais, comparé aux chiffres de 2016, c’est bien inférieur ! En effet, en 2016, aux mêmes dates, la somme des capitaux versés aux emprunteurs hypothécaires était bien au-dessus des 8 milliards. En seulement 12 mois, le total des crédits hypothécaires octroyés en Belgique a donc diminué de 11,3 %.

La baisse des contrats de crédit hypothécaire conclus

Outre le montant global des prêts hypothécaires validés, les signatures de contrat de crédit hypothécaire se sont également faites rare. Effectivement, au troisième trimestre de l’année 2017, seulement 55.000 contrats de prêts hypothécaires ont été conclus, contre 71.000 en 2016. Il s’agit d’une baisse de 20,4 % en à peine un an. D’ailleurs, les demandes de prêt ont aussi été réduites de 4 %.

De moins en moins de demandes de crédit hypothécaire en Belgique : explications

En portant un regard sur la diminution du nombre de contrats de prêt hypothécaire signés en Belgique, nous nous rendons rapidement compte que ce ne sont pas seulement les prêts destinés à la construction et ni à l’achat de logement qui ont baissé respectivement de 20, 1% et de 10,2 %.  Idem pour les achats de propriété avec rénovation et les prêts pour des travaux d’aménagement qui ont baissé de 13,17 % et de 39,3 %. Quelle conclusion peut-on tirer de cette situation? Que la Belgique a perdu la main ou qu’elle s’est détournée de son premier amour ? Faut-il s’en inquiéter ? Eh ben non ! D’après les explications du secrétaire général de l’Union professionnelle du Crédit, l’institution qui a dévoilé ces chiffres, le montant global des prêts hypothécaires validés durant les trois premiers trimestres de l’année 2017 dépassent de plus de 5 % celui de l’année 2016, durant la même période (même si le dernier trimestre a été mauvais).

Partager.

A propos de l'auteur

Laissez un commentaire