Toutes les informations indispensables à propos de la toiture chaude

0

La toiture chaude est l’alternative proposée par les couvreurs aux propriétaires en vue de l’isolation de leur toiture depuis que la toiture dite froide a été abandonnée. A l’opposé de la toiture froide, en effet, cette technique d’isolation présente de nombreux avantages que vous découvrirez dans cet article.

La toiture chaude : une explication concise du système

Dans le cadre de l’installation d’une toiture froide, le support d’étanchéité se situe au-dessus de l’isolant. Le couvreur procède ensuite à la création d’une lame d’air qui est ventilé afin que soient séparés le support et le matériau d’isolation.

Lorsqu’on parle de toiture chaude, le couvreur place l’isolation à non pas à l’intérieur de la construction ossature, mais à l’extérieur de celle-ci. L’utilisation de couche couvrante est donc de rigueur, principalement du caoutchouc ou de l’EPDM. Pour éviter les variations de température, comme ce fut le cas avec la toiture froide, le couvreur a supprimé la coulisse dans le cadre d’une toiture chaude. Il en résulte alors un réchauffement simultané du système de toiture et du reste de la maison.

Le système ainsi décrit réduit à néant la possibilité d’une condensation du fait de la rencontre entre l’air chaud et l’air froid. Cela procure des avantages considérables comme la réduction des risques de failles dans la toiture. Il faut également préciser qu’une maison avec une toiture chaude a la capacité d’absorber la chaleur du jour. Cette dernière est alors diffusée naturellement dans la maison une fois que la nuit tombe.

L’utilisation d’un pare-vapeur est requise pour isoler la toiture de l’extérieur. De cette manière, il sera impossible pour l’humidité à l’étage d’atteindre le système d’isolation. Cette technique permet donc d’améliorer les valeurs d’isolation, principalement si la toiture est plate.

Quid de la structure de la toiture chaude

La toiture chaude se distingue par le fait qu’elle soit multicouche. Chacune d’entre elles a un rôle bien défini. La première couche est la structure porteuse. L’élément porteur peut être en béton armé ou en bois. Dans certains cas, il est possible d’installer des tôles d’acier nervurées pour porter tout le système. 

Après la structure porteuse vient le pare-vapeur qui est censé arrêter le passage de la vapeur d’eau de la maison vers l’isolant. Cette partie est en effet moins froide et favorise la condensation. Pour que l’étanchéité à l’air soit la plus efficace possible, il est conseillé de placé le pare-vapeur du côté chaud de l’isolant, l’isolant proprement dit et l’étanchéité.

Pour protéger au maximum la structure de la toiture, il est procédé à l’installation de l’isolation thermique. Cette dernière est la troisième couche de la toiture chaude. Généralement, cet isolant est fabriqué avec de l’isolant cellulosique et du plastique alvéolaire.

Pour ce qui est, enfin, de l’étanchéité, elle se fait à l’aide d’asphalte et de bitume par polymère. 

Quels avantages offre la toiture chaude ?

Contrairement aux autres systèmes d’isolation de la toiture, la toiture chaude est économique. Bien qu’il soit bon marché, ceux qui l’ont adopté constatent une meilleure résistance aux variations des températures permettant ainsi de garder intacte la structure mise en place.

À part cela, il importe de préciser que son installation ne requiert pas d’efforts conséquents. De plus, avec une toiture chaude installée selon les règles de l’art, vous réduisez les risques de développement de mousses et algues.

Si vous souhaitez concrétiser votre projet et installer une toiture chaude, il est recommandé de faire appel à un professionnel tel que ce couvreur expérimenté dans le 62. Contactez-en plusieurs dans votre localité pour comparer leurs coûts de prestation. Veillez également à confier vos travaux à un couvreur expérimenté.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire