Tout savoir sur les aides à la rénovation énergétique

0

Les travaux de rénovation énergétique sont éligibles à de nombreuses aides et subventions. La loi de finance 2020 a instauré un nouveau dispositif de soutien à la rénovation énergétique. Il se veut plus clair et plus efficace tout en visant le même objectif : améliorer la performance énergétique des habitations.

Quelles sont les principales aides à la rénovation énergétique ? Comment financer ses travaux d’amélioration de la performance énergétique ? Quels sont les montants des primes d’énergie ?

Primes énergies pour financer vos projets de rénovation

Joindre l’utile à l’agréable est toujours recherché ! Peut-on leur adjoindre le subventionné ? Cet exploit est possible en matière de réparations destinés à baisser votre consommation d’énergie. En effet, vous pouvez rénover votre logement et diminuer vos factures d’énergie sans rien débourser, ou presque. Les aides à la rénovation énergétique sont nombreuses et cumulables.

Des solutions clé-en-main (financement et réalisation des travaux) vous sont proposées par des conseillers en rénovation énergétique.

Les principales aides à la rénovation énergétique

MaPrimeRénov’

Cette nouvelle prime, entrée en vigueur le 1 janvier 2020, fusionne le CITE et l’aide « Habiter Mieux Agilité » de l’Anah. Elle est destinée aux ménages, propriétaires occupants, à revenu modeste.

MaPrimeRénov’finance en partie les travaux d’amélioration de la performance énergétique. Le montant alloué peut atteindre 10.000 euros sans dépasser 20.000 euros étalés sur 5 ans.

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE)

Depuis janvier 2020, le CITE est réservé aux ménages à revenu intermédiaire ou supérieur. Concernant ces derniers, seuls les travaux d’isolation sont maintenus.

Les forfaits CITE financent aussi bien les travaux d’économie d’énergie que les équipements nécessaires (isolation, chauffage, matériel d’énergie renouvelable, audit énergétique).

Le montant du forfait dépend du type des rénovations énergétiques réalisées et des ressources du ménage. La plupart du temps, le forfait CITE couvre 30 % du projet de rénovation énergétique.

L’aide Anah « Habiter Mieux Sérénité »

Toujours accessible, cette prime énergétique subventionne les rénovations qui permettent un gain énergétique supérieur à 25 %.

Pour les revenus très modestes, cette aide couvre 50 % du projet de rénovation énergétique sans dépasser le plafond de 10 000 euros. Quant aux revenus intermédiaires, elle s’élève à 35 % du montant total des travaux d’économie d’énergie réalisés.

L’éco-prêt à taux zéro

Accessible à tous les ménages, « l’éco-prêt à taux zéro » finance les travaux d’amélioration de la performance énergétique. Chaque action séparée a son propre plafond de financement (7000 euros pour les parois vitrées). Le montant maximum de ce prêt à taux nul est de 15.000 euros par action isolée, et 30.000 euros pour le projet global d’économie de l’énergie.

Les autres soutiens rénovation énergétique

Il existe encore d’autres subventions énergétiques cumulables, on peut citer :

  • la Prime Énergie Total ;
  • le chèque énergie ;
  • la TVA à taux réduit ;
  • les aides énergétiques des collectivités locales.

Quels travaux financer via les aides à la rénovation énergétique

L’objectif des primes énergies est d’inciter les ménages à entamer des travaux aboutissant à une réduction de la facture d’énergie. Elles couvrent aussi bien le matériel et les équipements que les travaux : isolation des combles, toiture et plancher bas, chaudières et pompes à chaleur, système solaire combiné, etc.

Les travaux doivent être réalisés par des artisans accrédités RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Cette accréditation est délivrée par des organismes homologués, elle est garante de la fiabilité du professionnel de la rénovation énergétique.

Les aides à la rénovation énergétique permettent de rénover votre appartement ou votre maison, d’améliorer le confort de votre habitat tout en optimisant vos dépenses énergétiques : un cumul d’avantages et de primes.

Il vous reste juste à contacter le bon conseiller en rénovation énergétique !

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire