Tout savoir sur la couverture en chaume

0

Une chaumière est une maison dont le toit est fait en chaume. La toiture en chaume est un type de toiture ancien utilisé depuis la nuit des temps. Les plus utilisés pour la toiture sont la paille du blé, la paille du siècle et la tige de roseau.

Avantages d’une couverture en chaume

Une toiture en chaume a beaucoup d’avantages :

La couverture en chaume donne du charme rustique à la maison. Elle est esthétique. Elle est insensible au gel, à la grêle et à la neige. Sous un toit en chaume, on n’entend pas le son des pluies : c’est un bon isolant phonique. Il n’est pas nécessaire d’installer une isolation supplémentaire. Une couverture en chaume est donc plus économique au niveau de dépense d’énergie.

Les chaumes sont légers, alors on n’a pas besoin de charpente robuste pour supporter une toiture en chaume. Elle n’a pas besoin de gouttières non plus et pourtant l’absence des celles-là ne représentent aucun danger pour le mur. La toiture en chaume n’attire pas les rongeurs et les insectes. Elle peut durer jusqu’à plus de cinquante ans si elle est bien entretenue.

Inconvénients d’une couverture en chaume

Comme tous les autres types de toiture, le toit en chaume a aussi des inconvénients :

Le chaume ne peut être utilisé que sur des toits qui se penchent de plus de 35 degrés. De plus, il coûte plus cher que les autres types de couverture. Il a besoin d’un entretien régulier pour que les chaumes ne pourrissent pas : pour les sept premières années, il faut entretenir annuellement et après, on fait tous les trois ans. En ce moment, le toit en chaume revient à la mode, mais c’est un peu difficile de trouver des chaumes coupés à la bonne mesure pour faire une couverture.

Comment faire pour couvrir un toit en chaume ?

Pour couvrir une toiture en chaume, les couvreurs préparent les lattes. Ils les clouent ensuite sur les chevrons d’une distance de vingt centimètres entre elles. Quand ils finissent, ils partagent les chaumes en petites bottes. Après, ils posent les bottes de chaumes sur les lattes. Ils procèdent la pose de bas en haut. Chaque botte est placée dans le sens de la pente, la tête en haut. Ils règlent l’extrémité des brins à l’aide d’une planchette en bois pour faire une pente uniforme. Puis, ils nouent les bottes à partir des lattes jusqu’à la baguette à noisetier avec du fil de fer. Ils utilisent une aiguille. Cette méthode renforce la pose des chaumes : ils sont épais donc le toit est étanche. Les baguettes à noisetiers les tiennent d’en haut pour qu’ils ne glissent pas et qu’ils seront difficiles à emporter par le vent.

Nous avons pu avoir une petite idée sur les toitures en chaume. Alors, si vous voulez faire ce type de couverture, faites appel à cette entreprise de toiture dans le 34 .Ils vous enverront les bonnes personnes.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire