Prêt relais : Comment s’en sortir ?

0

Vous souhaitez acheter le bien pour lequel vous avez eu un coup de cœur, mais vous n’avez pas encore vendu votre ancien appartement et ne disposez donc pas de l’apport nécessaire pour financer l’acquisition de ce nouveau bien ? Le prêt relais est la solution alternative qui va vous permettre de vous en sortir.

Pourquoi faire un prêt relais ?

L’accession à la propriété est le projet de toute une vie. L’acquisition d’un bien immobilier peut être un investissement intéressant, voire rentable, à condition de bien négocier la transaction et le prêt immobilier afin de ne pas vous endetter lourdement.

Pour vous aider à vous en sortir, un prêt relais peut vous être conseillé. Ce dernier est un prêt à court terme dont l’échéance varie entre 1 et 2 ans. Autrement dit, la banque accorde à l’emprunteur un montant correspondant partiellement à la valeur de son logement actuel. Cette somme devra alors servir d’apport pour l’acquisition d’un nouveau bien avant même que la revente du bien actuel ne se fasse.

L’échéance correspond au laps estimé nécessaire pour vendre le bien actuel. Durant cette période, vous ne remboursez que les intérêts. Une fois le bien vendu, la somme devra permettre de rembourser le capital emprunté.

Qu’est-ce que le prêt relais ?

Le prêt relais est un crédit in-fine ou autrement dit un prêt dont le capital se rembourse en fin de contrat. Ce type de prêt n’est accessible qu’aux particuliers déjà propriétaires possédant au moins un bien immobilier à vendre. Le contrat de prêt relais fixe les modalités d’obtention et d’exécution.

Dans un prêt relais, il n’y a pas d’amortissement et pas de remboursement de capital tous les mois. Seuls les intérêts seront dus mensuellement. On peut citer 3 types de prêts relais : le prêt relais accompagné de prêt amortissable classique, le prêt avec franchise totale, le prêt sec où la valeur de l’acquisition égale ou est inférieure à la valeur du bien vendu.

Bien choisir son prêt relais est une autre paire de manches. La somme débloquée par la banque doit permettre de couvrir au moins l’apport et les frais de transaction concernant le nouvel achat immobilier.

Les offres de prêts relais courent les rues et les établissements de crédit rivalisent d’options pour attirer les particuliers. Pour vous aider à choisir, utilisez les outils et autres calculettes en votre possession et prenez des décisions éclairées sur la base de chiffres concrets.

Partager.

A propos de l'auteur

Jonathan Lasbordes

Chef de projet Marketing Freelance, je m'occupe de projets multimédias et intervient dans la mise en place de campagnes marketing chez mes clients.

Laissez un commentaire