Prêt hypothécaire 125 : l’achat maison sans fond propre

0

Trouver plus de 100 % de l’argent nécessaire pour l’achat, la rénovation ou la construction d’un bien immobilier grâce à un prêt, c’est tout à fait possible !  Un particulier peut maintenant devenir propriétaire en démarrant, en quelque sorte, de zéro.

Quelle est cette forme  de crédit hypothécaire ?

Monsieur Pierre veut acheter une maison familiale pour ne plus louer. Le montant de la construction s’élève à 110 000 euros. Lors d’une discussion entre amis, il entend parler d’un prêt pouvant lui être accordé sans fond propre. D’autant plus, le produit financier intègre les frais de notaire. Une aubaine, la plupart des prêts immobiliers n’accordent jamais plus de 80 % de la valeur du bien.

Il décide de faire des recherches sur Internet. Il tombe sur une offre appelée le crédit hypothécaire 125%. Grâce à ce prêt, il n’aura pas besoin de trouver des fonds supplémentaires pour payer les émoluments et les divers frais notariés. Le voilà ôté d’un poids. Selon les estimations, les frais de notaire se situent entre 6 et 17 % du prix du bien.

Par ailleurs, le taux d’intérêt est plus élevé pour ce type de crédit. Monsieur Pierre réussit à convaincre la banque de sa solvabilité bancaire. Pour ce faire, il doit rédiger un dossier solide à soumettre lors des négociations. Ensuite, l’établissement étudie sa demande. Avec ce genre d’emprunt, les évaluations se font au cas par cas.

Comment obtenir un prêt ?

Pour bénéficier du crédit hypothécaire 125, le demandeur passe par une appréciation de sa situation financière. Deux points sont principalement considérés. Le premier sera ses revenus. Pour cela, l’établissement financier exige les fiches de paie dans le cas d’un salarié. Il se peut aussi que l’emprunteur loue un bien immobilier.

Il perçoit donc des loyers. Cela fait toujours partie des revenus. Même les ventes régulières de pot de miel, de particulier à particulier, sont à déclarer à la banque. Bref, tout ce qui est rentrée d’argent signifie, revenus. Un autre point important, le demandeur doit être domicilié en Belgique ou au Luxembourg.

Le second critère évalué sera les charges de l’emprunteur. Si ce dernier a déjà contracté d’autres emprunts. L’établissement prêteur s’informera aussi sur le nombre de personnes à la charge de son client. Quand toutes ces informations ont été rassemblées et étudiées, la banque accordera la somme demandée.

Celle-ci peut être révisée à la baisse si elle estime le montant demandé trop élevé par rapport au potentiel financier du client. En règle générale, un prêt destiné au financement immobilier, quelle que soit sa nature, ne doit pas dépasser 33 % des revenus du demandeur.  

Quelles démarches adopter pour trouver le meilleur produit ?

La durée d’un emprunt hypothécaire varie de 10 à 30 ans. Pour trouver la meilleure offre, compilant un taux d’intérêt acceptable et des frais bien définis, il suffit de faire des comparaisons. Évaluer les propositions de trois ou quatre banques serait judicieux. En matière de crédit, les offres alléchantes, avec ou sans hypothèque, peuvent souvent cacher des pièges.

Si besoin, le client peut requérir les services d’un spécialiste, un courtier en crédit ou un expert en finance.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire