Odeurs nostalgiques : pourquoi certaines odeurs nous font-elles penser au passé ?

0

Ah le monde merveilleux des odeurs ! L’odorat est un sens qu’on considère rarement à sa juste valeur. Saviez-vous que sans lui une grande partie de vos plats seraient sans saveur ? La relation entre le goût et l’odorat est fusionnelle. D’ailleurs ne dit-on pas d’un grand œnologue qu’il a du nez ?  Mais alors que manquait le plus à Marcel Proust ? le goût ou l’odeur de sa fameuse madeleine ? Les parfums et odeurs sont d’excellents raviveurs de mémoires. C’est d’ailleurs comme cela que les grands parfumeurs se souviennent des 3000 notes olfactives des orgues à parfums. La tarte à la pomme-cannelle de grand-mère en passant par l’odeur de colle des trousses d’écoles, tout devient alors souvenirs. Pourquoi les odeurs font-elles rejaillir notre passé ?

L’odorat : fil d’Ariane de la mémoire ?

Nous sommes tous les jours entourés d’une multitude d’odeurs que nous percevons, sans y faire attention. Notre cerveau a la charge de les enregistrer et de les interpréter. Le lien étroit entre notre nez et notre cerveau remonte à la préhistoire.

Savoir reconnaître les bons fruits ou les viandes avariées étaient alors une question de survie. Tout autant que les garder en mémoire avec les potentiels dangers associés.

Le processus de traitement des odeurs par notre cerveau fait appel à une zone très proche de celle la mémoire. Des chercheurs canadiens travaillent d’ailleurs sur l’utilisation des parfums et arômes dans le traitement de la maladie d’Alzheimer.

Chaque individu a fait l’expérience intuitive de ce lien. En le travaillant, vous pourrez travailler la mémoire olfactive comme un muscle. Ainsi, il vous sera de plus en plus facile de reconnaître les associations d’images de votre passé et des fragrances. Une jolie balade nostalgique tout en notes parfumées.

Les parfums : marqueurs d’histoire et d’époques ?

Si les odeurs sont d’excellents marqueurs pour la mémoire individuelle, le sont-ils également collectivement ? Les fragrances et arômes représentent des modes, des tendances et des événements. Des encens indiens aux fleurs d’orangers, comme des peintures, les odeurs représentent les communautés et les traditions. L’histoire de la France ne fait pas exception. Le patchouli, un parfum de mai 68, nous rappelle aujourd’hui l’époque du flower power. Une matière première qui revient en 2020 sur le devant de la scène. Un air de révolution ?

Les histoires du passé sont donc bel et bien parfumées. Artistes du volatil, les nez créent les parfums de leurs époques. Et parfois trouvent le parfum qui marquera une génération. Qui n’a pas déjà senti « la petite robe noire » de Guerlain ou « Flower » by Kenzo ? Seront-ils-les symboles olfactifs de notre époque ? Ou une nouveauté 2020 viendra-t-il les détrôner ?

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire