Nissan Juke : élue voiture de l’année par nos lecteurs

0

La Nissan Juke continue de faire parler d’elle. Sous son look tout droit sorti d’une bande dessinée, le SUV japonais supplante les modèles européens sur leurs terres. Elle arrive en même temps à impressionner la presse par d’autres qualités.

Les raisons de la consécration pour Nissan Juke

La Nissan Juke rafle tout sur son passage avec son look explicitement tapageur. La voiture malgré son petit gabarit n’est pas passée inaperçue aux yeux de nos lecteurs. Elle vole la vedette à la BMW série 5 et autres Opel Astra ou Peugeot RCZ. L’esthétique reste l’atout principal du SUV. Le modèle assume son caractère urbain. Toutefois, elle semble manquer un peu d’espace intérieur avec ses courbes et ses formes minimalistes.

Ce qui se rattrape très bien par une tenue de route exemplaire. C’est une Nissan, donc elle descend d’une longue lignée de véhicules fiables. La direction et toute la mécanique réagissent agréablement à la conduite. Nos lecteurs ont aimé la prise en main plutôt dynamique qui complète le style extérieur unique du véhicule. Par ailleurs, les équipements surtout pour la finition Acenta offrent tout ce qu’il faut à bord.

Une Nissan Juke qui ressemble à… elle-même

On parle de quel Nissan Juke ? Peu importe puisque sur les différentes versions, les changements ne sont que mineurs. La marque n’a pratiquement pris aucun risque concernant la carrosserie du nouveau modèle. L’extérieur reste le même puisqu’on ne change pas une formule qui marche. La Toyota RAV4, phénoménale à sa première version, avait elle aussi connu un certain problème lorsqu’elle a voulu changer de look. On comprend pourquoi Nissan reste prudent en ne changeant que peu d’éléments pour maintenir le cap des 20.000 ventes annuelles. On remarque à peine la nouvelle signature lumineuse à l’arrière du véhicule avec l’arrivée des diodes. Afin de passer pour un baroudeur, le nouveau SUV arbore désormais des répétiteurs de clignotants sur les rétroviseurs. À cela s’ajoutent des élargisseurs d’aile plutôt timides.

juke 2

Avec quelques changements en bonus

La Nissan Juke fut sacrée voiture de l’année grâce à son dynamisme. Nos lecteurs ont été séduits par son châssis très bien pensé et stable qui accueille une motorisation essence poussive. Ainsi, la boite de vitesse à 5 rapports à commande manuelle offre à nouveau un plaisir de conduite incomparable. La cylindrée baisse de quelques centimètres pour ramener la consommation à un raisonnable 5,5 litres au cent kilomètres. De ce fait, le malus ne sera plus une charge supplémentaire. Les seules fausses notes se trouvent au niveau de la finition intérieure trop bâclée. Le coffre parait également trop riquiqui sinon, tout va bien. La version essence 1.2 DIG dispose d’une boite de vitesse à six rapports. Les passages parfaitement étagés permettent de filer allègrement sur la voie rapide. Pour information, c’est Renault qui avait conçu la nouvelle motorisation de 115 ch de cette nouvelle Juke.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Blogueur passionné, je m'intéresse à toute l'actualité politique en France et à l'international.

Laissez un commentaire