Pourquoi ne pas opter pour le sans permis?

0

Il fut un temps où les voitures sans permis bénéficiaient d’une mauvaise image auprès des automobilistes. On y voyait un véhicule de faible puissance, destiné uniquement aux personnes âgées ou handicapées. Néanmoins, les récentes évolutions technologiques dans ce domaine, mais aussi l’engorgement des grandes agglomérations amènent de plus en plus d’automobilistes à choisir l’option du sans permis. On vous en parle.

Le calvaire du permis de conduire

Ce n’est un secret pour personne, en France, le permis de conduire est extrêmement dur à obtenir. En effet, après le passage du code, aussi arbitraire, parfois, qu’illogique, il faut se prêter aux leçons de conduites, dont le résultat dépend beaucoup du moniteur et qui peuvent tarder à déboucher sur une date de passage de l’examen du permis de conduire. C’est sans compter les comportements parfois très discutables de certaines auto-écoles qui cherchent, n’ayons pas peur des mots, à profiter du budget permis des candidats.

Ainsi, beaucoup de professionnels, jeunes actifs ou senior ayant perdu leur permis, rechignent à se lancer dans la démarche de l’obtention du permis. Pour ceux qui ont un besoin impératif d’être véhiculé, la seule solution viable est celle de se tourner vers le sans permis. Un nombre grandissant de ces professionnels choisissent cette option et finissent par encenser les véhicules sans permis, de par leur faible consommation et leur praticité.

Des véhicules petits et pratiques

Outre la possibilité d’être conduites sans permis B, les voitures sans permis offrent de nombreux avantages. En effet, de par leur taille, ces dernières sont particulièrement efficaces en contexte de circulation dense, ce qui est courant dans les grandes agglomérations. On peut aisément les garer, dans des espaces beaucoup plus réduits que les véhicules traditionnels. Par ailleurs leur faible motorisation en fait des consommateurs de carburant très peu voraces et permettent de réaliser des économies non négligeables. Au niveau de l’assurance, le conducteur est également gagnant.

Pour les habitants de région parisienne (région de France la plus concernée par les problèmes de circulation), de nombreux concessionnaires proposent ces véhicules à la location, ce qui permet aux indécis de se faire une idée. Si cela vous intéresse, vous pouvez par exemple vous adresser au concessionnaire Aixam de champigny sur marne (94), par exemple, ou à son homologue dans le centre de Paris.

De nombreuses déclinaisons

L’offre en termes de véhicules sans permis s’est énormément diversifiée ces dernières années. Des marques comme Aixam proposent des véhicules compacts, mais aussi coupés, des breaks permettant d’accueillir jusqu’à 4 personnes, mais aussi des véhicules utilitaires. Ainsi, les véhicules sans permis sont en mesure de répondre à des besoins fonctionnels, ponctuels ou récurrents, sans avoir à subir le passage du permis de conduire.

 

Partager.

A propos de l'auteur

Jonathan Lasbordes

Chef de projet Marketing Freelance, je m’occupe de projets multimédias et intervient dans la mise en place de campagnes marketing chez mes clients.

Laissez un commentaire