Le miracle du savon d’Alep

0

Et si le produit miracle pour avoir une belle peau ne coûtait pas plus que 5€ ? Le savon d’Alep fait son grand retour, apportant avec lui ses multiples vertus et réglant les problèmes de tous les types de peau.

7848541_f496

Bien choisir son savon

Qui n’a jamais rêvé d’une peau pure et saine ? L’immense offre qui existe en termes de cosmétiques du visage rebute bien souvent les acheteurs qui se retrouvent perdus face à tant de soins. Certes il existe des revues de produits sur internet ou dans les magazines, mais difficile de trouver celui adapté à son type de peau tout en évitant de dépenser des fortunes.

Et voila que l’on reparle du savon d’Alep, un temps oublié, qui fait pourtant des miracles et réconcilie tout le monde. En effet, ses propriétés s’adaptent à toutes les peaux, tous les problèmes et son prix très attractif couplé aux multiples usages que l’on peut en faire font de lui la star des cosmétiques.

Premier atout du savon d’Alep, il est très doux. Peaux sensibles, sèches, acnéiques, mixtes, toutes bénéficient de ses avantages. Le savon d’Alep, produit historiquement en Syrie, doit répondre à certains critères pour être efficace. Tout d’abord il doit avoir une couleur brun-doré. Lorsqu’on le coupe en deux, on découvre un cœur vert plus ou moins foncé qui sent le laurier et l’olive, les deux ingrédients indispensables à un savon de qualité. La quantité d’huiles doit être précisée sur l’emballage et la fabrication être artisanale. Plongé dans l’eau, il doit flotter.

Attention, dans le commerce, certains savons d’Alep n’en ont que le nom !

Pour les peaux sensibles ou mixtes à grasses, le savon doit contenir au minimum 30% d’huile de baie de laurier. Plus ce pourcentage est grand, plus les propriétés purifiantes et rééquilibrantes sont grandes. Pour les autres types de peau, 20% suffisent. L’idéal, 60% d’huile d’olive, 35% d’huile de laurier, 4% de soude caustique naturelle issue du sel de mer et un prix inférieur à 5€ !

Comment s’en servir

Le savon d’Alep permet de nettoyer son visage quotidiennement ou deux à trois fois par semaine pour les peaux sensibles. On peut également s’en servir de savon pour le corps, il est particulièrement efficace avec un gant de crin et fait des miracles sur la peau épaisse du dos et les zones sèches (coudes, genoux, pieds). Certains n’hésitent pas l’utiliser comme shampoing mais il peut avoir tendance à assécher les cheveux, il faut donc utiliser un soin en complément. On peut également le laisser poser en masque pendant une minute avant de rincer.

Enfin il est aussi parfait dans les placards, son parfum repousse les mites !

Pour le conserver parfaitement, il faut qu’il sèche convenablement après chaque utilisation. Et comme le bon vin, il se bonifie avec le temps !

A propos de l'auteur

Laissez un commentaire