Lors de vos rénovations de toiture, faites attention aux amiantes

0

En matière d’isolation, l’amiante faisait partie des matières fréquemment utilisées pour sa grande efficacité contre les incendies. Elle était également appréciée pour sa haute résistance mécanique. Toutefois, son utilisation est désormais interdite compte tenu du fait qu’elle représente un danger pour la santé publique. Notamment, suite à la reconnaissance de son caractéristique hautement cancérigène. Comme elle reste toutefois encore présente dans les anciennes constructions, la prudence est de mise lors des travaux de toiture. D’où l’intérêt de travailler avec un couvreur expérimenté pour que personne ne soit exposée inutilement à un tel risque, au cours de votre chantier.

Réduire l’exposition aux amiantes lors de vos rénovations de toiture

C’est l’inhalation des fines particules composant les fibres d’amiantes qui risquent de vous exposer à des maladies graves tels que le cancer. Ces risques surviennent suite à la libération de ces poussières, à force d’usure, comme c’est le cas pour quelques gammes de faux-plafonds, les calorifugeages, les flocages. Ces matériaux sont classés dans la liste A qui se trouve dans l’annexe 13.9 du décret N°2011-269. Des dispositions particulières mises en place en vue de protéger la population contre les risques d’exposition à l’amiante. Dans l’absolu, ses composants peuvent se retrouver à l’air libre également lors des travaux de toiture. En effet, le couvreur deviendrait vulnérable en travaillant sur des produits intégrant dans leur composition cette matière. La moindre intervention comme le ponçage, le découpage ou encore le perçage de ces matériaux favorise leur propagation. Raison pour laquelle des investigations doivent être réalisées, afin de repérer d’éventuelle trace dans votre bâtiment. Un dispositif appelé plan de recherche et développement amiante (PRDA) a été ainsi déployé en 2015. L’objectif étant d’enclencher rapidement la rénovation des constructions anciennes pour une meilleure gestion des chantiers amiantés. Il s’agit notamment d’apporter des améliorations dans la manière de dépister et d’évaluer la présence de particules dans l’atmosphère. Ces mesures concernent également les diverses opérations telle que la manipulation des déchets amiantés, afin de diminuer les coûts des travaux ainsi que les délais d’intervention.

Obligation de repérage avant le lancement de vos travaux de toiture

Dans la pratique, le repérage de l’amiante était une opération qui devait être achevée avant le 31 Décembre 1999. Ce premier dispositif concerne particulièrement les matériaux de la liste A. Le cas échéant, le propriétaire devrait entreprendre les démarches nécessaires au plus tôt. Pour ce faire, il est tenu de faire appel à l’expertise d’un diagnostiqueur, afin de détecter la présence des produits incorporant cette matière. Quant aux matériaux de la liste B, les mesures de repérage ont commencé le 01 Janvier 2013. Cependant, ce dispositif ne concerne pas certaines structures composées par des éléments extérieurs. Il s’agit notamment du toit, des façades, du bardage ou des conduits. Toutefois, un repérage complémentaire devient obligatoire avant le 01 Février 2021, si vous souhaitez entreprendre des travaux de toiture. De nombreux textes règlementaires ont été décrétés dans le cadre de la gestion des chantiers amiantés. Aussi, il est important d’en prendre connaissance, afin de prendre toutes les dispositions utiles. Au vu des conséquences néfastes de la propagation de cette matière dans l’atmosphère ambiant, la prudence est de mise. Leur mise en œuvre vous permettra ainsi de préserver votre couvreur aux risques d’exposition. Professionnellement parlant, il fait partie des personnes les plus vulnérables en effet en raison des manipulations effectuées lors des rénovations. Bref, compte tenu de la délicatesse de ce type de projet, autant prendre les précautions qui s’imposent. Confiez l’exécution de votre plan au bon soin d’un expert certifié dans le domaine de réfection de toiture comme l’Artisan Hofflann, couvreur en Haute Savoie pour avoir un résultat satisfaisant.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire