Le ravalement de façade en trois étapes

0

Vos façades ne répondent-elles plus aux normes ? Vous envisagez alors de procéder à des travaux de ravalement de façades mais vous ne savez pas comment s’y prendre. Voici alors les trois étapes à suivre pour bien ravaler ses façades.

Etape 1- le nettoyage

Le nettoyage est une étape essentielle dans le ravalement de façades. Il vous permet de vous débarrasser de toutes sortes de saletés présentes sur vos façades. Ces saletés sont d’origines diverses et de différentes natures (poussières, moisissures, traces d’humidité, rouille, suie, …). En nettoyant correctement vos façades, l’application des produits de traitement sera plus facile.

Il existe deux principales techniques de nettoyage parmi lesquelles vous pouvez choisir. D’une part, il y a les techniques de projection qui ne nécessitent pas d’eau. On peut citer le gommage, l’hydrogommage, le peeling ou le sablage. Avant de choisir laquelle de ces méthodes appliquer, il faut consulter l’avis d’un professionnel en ravalement de façade. En effet, le résultat dépendra en majeure partie de la qualité du mur et de la nature de la dégradation ;

D’autre part, vous pouvez utiliser les techniques chimiques. Dans ce cas, il est fortement recommandé de contacter un professionnel comme ce ravaleur dans le Morbihan parce que ces méthodes sont assez dangereuses. L’utilisation de certains produits chimiques peut altérer votre revêtement de murs. Ainsi, il faut bien choisir le produit à appliquer en fonction du matériau du mur et du type de salissure à nettoyer.

Etape 2- le traitement et la réparation

Après avoir nettoyé vos façades, il faut maintenant traiter tous les problèmes. Le traitement diffère selon le type de dégradation. Celle-ci peut aller d’une simple salissure à de grave problème d’isolation. Mais peu importe les imperfections, il faut trouver la meilleure solution.

Pour les traces de pollution, d’humidité, de mousses ou de champignons, le traitement consiste à appliquer un hydrofuge ou une résine sur vos façades. Cela empêchera l’eau de remonter ou de s’infiltrer. Si le matériau de vos murs est en bois, il est mieux d’appliquer un traitement insecticide à titre de prévention contre l’attaque des parasites et des petits insectes. En outre, si vous avez remarqué des dégradations structurelles telles que des craquelures, des joints détériorés, des petits trous ou quelques fissures, les travaux consisteront à remplacer les éléments ou à boucher les trous par un mastic.

Par la même occasion, vous pouvez améliorer les performances thermiques de votre maison en mettant en place un système d’isolation par l’extérieur. Ce système est plus performant et garantit le confort à l’intérieur de votre maison. Par ailleurs, il vous permet de faire des économies en énergie en évitant les ponts thermiques. Pour cela, vous pouvez opter pour des matériaux isolants comme le bardage ou appliquer seulement un enduit. Quel qu’en soit votre choix, il est important de confier les travaux à une entreprise professionnelle certifiée RGE. De cette manière, vous pourrez bénéficier de différentes aides pour financer vos travaux.

Etape 3- Les revêtements et les finitions

La phase finale consiste à appliquer des couches de peinture ou des enduits de finition afin de donner à vos façades la couleur et l’esthétique de votre choix. Mais vous devez également prendre en considération la nature de vos murs (béton, parpaing, pierre, bois, …). En général, les propriétaires de maison appliquent une couche de peinture en finitions. D’ailleurs, c’est la méthode la plus simple et qui donne un effet naturel aux façades. Mais à part la peinture, vous pouvez également opter pour des enduits ou des produits à base de chaux comme les silicates. Si vous avez la moindre hésitation, on vous conseille de prendre conseil auprès d’un ravaleur professionnel.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire