Le CAP Accompagnant petite enfance : un diplôme indispensable pour travailler dans la petite enfance

0

Aujourd’hui, les métiers de la petite enfance séduisent plusieurs personnes. En effet, c’est l’un des rares secteurs à être épargné par la crise. Toutefois, pour exercer dans ce domaine, la seule envie de gagner sa vie ne suffit pas. Il faut non seulement aimer les enfants, mais l’on doit aussi disposer de compétences techniques. Celles-ci s’acquièrent notamment lors des formations qui seront sanctionnées par des attestations. Le diplôme CAP petite enfance figure d’ailleurs parmi les premières à obtenir.

Qu’est-ce que le CAP Accompagnant éducatif petite enfance ?

Le secteur de la petite-enfance recrute, et cela attire du monde. En effet, la pénurie ne touche pas uniquement les structures d’accueil pour enfants, mais également les professionnels. Selon les médias, cela fait quelques années que les organisations collectives ou privées manquent clairement de personnel. Elles seront donc prêtes à engager directement des accompagnants en puériculture si ceux-ci répondent au profil recherché. Seulement, pour travailler dans ce domaine, la bienveillance est de mise. En plus de ses qualités humaines, la personne doit aussi justifier ses compétences techniques par un diplôme. Pour cela, le CAP AEPE est le premier certificat ouvrant la porte vers les métiers de la petite-enfance.

En réalité, le CAP AEPE remplace le CAP petite-enfance depuis 2018. Cette refonte a pour objectif d’améliorer les formations et d’élargir les débouchés. Ce qui donne aux diplômés la possibilité d’accéder à divers postes. Évidemment, cette attestation permet de travailler dans une école maternelle en tant qu’accompagnant éducatif. Ce professionnel prendra en charge les tout-petits de 2 à 6 ans. Il participe au fonctionnement quotidien des établissements, depuis l’accueil des jeunes à la création des activités d’éveil. Par ailleurs, le CAP AEPE ouvre aussi la voie vers la profession d’assistante maternelle. Celle-ci assure le rôle de transition pour que les parents et les enfants vivent mieux la séparation. Ainsi, elle se charge du confort et du bien-être de l’enfant. Enfin, les futurs diplômés pourront également aspirer aux métiers d’animateur en centre de loisirs et d’auxiliaire en puériculture.

Comment préparer son CAP accompagnant éducatif petite enfance ?

Les examens CAP AEPE ne sont pas difficiles en soi. Mais en raison des nombreux candidats, les épreuves sont plus ou moins sélectives. D’où l’intérêt de bien se préparer. D’ailleurs, l’État rend la formation CAP AEPE obligatoire pour tous ceux qui aspirent à ce diplôme. Aussi, un stage de 16 semaines est exigé, avant de passer les tests officiels. Cela permet en effet aux futurs diplômés de mieux appréhender le secteur et de mettre en pratique leurs connaissances théoriques.

Pour se préparer aux examens, plusieurs approches existent. Ceux qui suivent encore un programme scolaire peuvent se former dans l’un des 150 lycées en France dès la classe de troisième. Par ailleurs, il est également possible d’accéder à la formation via un contrat d’apprentissage. Cette solution s’adresse particulièrement aux salariés. Enfin, la formation cap petite enfance par correspondance intéresse certainement les personnes à la recherche de travail ou celles qui aspirent à une reconversion professionnelle. Cela permet de mieux s’organiser tout en gagnant en autonomie. De nombreuses plateformes proposent le CAP AEPE dans leurs catalogues. Mais avant de faire un choix, il convient de s’informer sur la fiabilité du site ainsi que sur les frais de scolarité.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire