La toiture froide : un nouveau concept pour les propriétaires

0

La toiture peut être froide ou chaude selon le système d’isolation de la maison. Seuls les couvreurs professionnels peuvent installer ce genre de toiture. Si vous êtes intéressé par la toiture froide, parcourez les lignes qui suivent.

Qu’est-ce que la toiture froide ?

On le retrouve souvent dans les maisons qui présentent des toits-terrasses. L’espace entre le matériau qui sert de couverture et le support d’étanchéité permet une circulation de l’air. C’est cet espace qui donne son nom à la toiture froide. Très recommandée auparavant, elle l’est moins aujourd’hui. Cet espace qui laisse l’air circuler librement a démontré un défaut technique dernièrement. La rencontre de l’air venant de l’extérieur et de l’air venant de l’intérieur crée une sorte de choc de température qui alourdit l’atmosphère dans les isolations. Ce choc se présente sous forme de vapeur d’eau ce qui influence le caractère étanche du toit. Le toit devient alors moins perméable, il en perd une grande partie de sa crédibilité.

Les diverses strates d’une toiture froide

Une toiture froide est composée de quelques strates : la première appelée « dalle » : la partie la plus visible. La deuxième partie c’est le support d’étanchéité, au-dessous nous retrouvons une membrane d’isolation. Pour cela, les couvreurs utilisent deux sortes de matériaux : le verre de laine ou le verre de roche. Entre ces deux couches précédentes se retrouve l’espace dans lequel l’air peut circuler.

Le pare-vapeur, élément de la toiture froide se retrouve dans la partie la plus élevée du plafond.

La différence entre une toiture froide et une toiture chaude

La toiture froide possède une lame d’air ventilé, puisque le support d’étanchéité est placé au-dessus de l’isolant. Nous l’avions expliqué au tout début.

Pour une toiture chaude, c’est l’opposé, l’isolant est au-dessus du support d’étanchéité. L’isolant est beaucoup plus épais, l’air ne peut donc pas circuler et il n’y aura pas de présence d’air ventilé.

En dehors de la présence de la lame d’air ventilé, la toiture chaude se distingue de la toiture froide. La structure d’un toit dans toute sa totalité permettra de distinguer si celle-ci est chaude ou froide. Les couvreurs penchent plutôt vers la toiture chaude. En effet, elle est plus durable dans la mesure où sa structure empêche l’air de venir humidifier les isolants. La charpente de votre toit sera moins sujette à la moisissure et aux champignons, les insectes rongeurs de bois seront moins à l’aise dans un endroit sec.

Néanmoins, avantageux ou pas, une toiture chaude coûte le même prix qu’une toiture froide. Les couvreurs ne font donc pas de distinction sur le prix.

Quels sont les inconvénients d’une toiture froide ?

Comme dit précédemment, sa structure affecte l’étanchéité et la charpente interne du toit. Bien qu’elle rafraîchisse l’atmosphère, elle présente de nombreux problèmes sur le long terme. Votre système d’isolation en souffrira, et votre charpente sera affaiblie par la condensation de l’air régulière. Vous devriez alors penser à des travaux de rénovation de votre toiture beaucoup plus tôt que prévu. Pensez à une réinstallation de la charpente, à un nouveau système d’isolation et surtout au coût des matériaux de couverture sans oublier de payer le couvreur professionnel pour tout ce travail.

Dans la partie technique, le pare-vapeur est assez difficile à installer. Il vous faudra faire confiance à un professionnel expérimenté tel que ce couvreur dans le 43. Notez que si vous négligez la qualité de ce travail, vous devriez en payer les frais par une rénovation totale de votre toiture.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire