Des vacances écologiques avec la randonnée bivouac

0

Une randonnée est considérée comme un périple en immersion dans la nature. Pourtant, chaque année, les parcours se voient jonchés de détritus et doivent faire l’objet d’organisation d’opérations de nettoyage avant d’être praticable. En vue de renouer avec mère nature, chaque randonneur, par de simples gestes responsables à adopter pour une randonnée écologique, peut contribuer à un changement.

Maîtriser son itinéraire

Avant de boucler ses affaires et de partir en randonnée bivouac, il est nécessaire de commencer par connaitre son itinéraire et de se mettre au parfum quant aux précautions particulières à prendre. A titre d’illustration, il est interdit de faire du camping sauvage ou de faire de la cueillette dans les zones protégées ou les parcs naturels. Pour faciliter le choix de sa destination, le randonneur devrait se pencher vers une station détentrice du label Flocon Vert, signe d’engagement vers une gestion durable et le respect de la biodiversité.

S’équiper préalablement de façon responsable

En termes d’équipement, un randonneur peut apporter sa pierre à l’édifice en optant pour un matériel réutilisable, comme des gourdes, plutôt que des bouteilles en plastiques, des couverts et des contenants réutilisables (à retrouver ici), pour éviter de dispatcher des déchets dans la nature. Par ailleurs, il peut également choisir de porter des vêtements éco-responsables, en primant la qualité pour une meilleure durabilité. Et pour parfaire le tout, le randonneur peut se munir d’un pique-nique fait maison, privilégiant la nourriture bio et les emballages réutilisables, plutôt que d’acheter des sandwichs emballés dans du plastique sur place.

Ne laisser aucune trace de son passage

Au cours de son périple, le randonneur devrait respecter minutieusement les sentiers. Il faudra en effet qu’il fasse attention à l’endroit où il pose ses pieds et son bâton, sachant que le piétinement répétitif des végétations engendre la création de zones nues difficilement régénératives. De plus, il est impératif qu’il ne touche à rien pour ne pas déranger le fragile équilibre des écosystèmes, faune et flore mêlées, de certains sites. Il n’est par ailleurs plus à rappeler que jeter ses déchets dans la nature est une pratique à bannir. D’ailleurs, une bonne action sera au contraire de ramasser les déchets des autres c’est pour cela qu’il est intéressant d’avoir un sac à déchet lors de ses sorties pour pouvoir récupérer simplement les déchets oubliés. Une bonne action qui permet de passer une randonnée avec le coeur léger et de profiter au mieux de la nature.

Pour des vacances écologiques en bivouac, chaque randonneur se doit de garder ses déchets sur lui et de ne les jeter que dans les poubelles prévues à cet effet, et pourquoi pas, les trier par la même occasion et ramasser ceux des autres. Et enfin, les randonneurs doivent faire attention au feu de camp sur le terrain en bivouac, en minimisant autant que possible ses dimensions. Le but est vraiment de respecter la nature en évitant les feux.

A propos de l'auteur

Avatar

Mode, people, immobilier, finance sont des domaines qu'Erwan aborde régulièrement sur Mopcom.

Commentaires fermés