Des rédacteurs au service de votre contenu

0

Vous ne pourrez probablement pas rédiger l’ensemble des contenus des sites qui vous sont confiés sans aide extérieure. Vous devrez alors vous appuyer sur d’autres ressources :

  • Des collaborateurs de votre entreprise ou de votre client si vous êtes en agence ;
  • Des rédacteurs indépendants ou des free-lances comme
    redacteur-web.biz ;
  • Des agences disposant d’une expertise en rédaction web comme Parlons digital ;
  • Des plate-formes spécialisées comme text broker ou text master.

Écrire pour un site internet, C’est satisfaire aux critères de Google tout en répondant aux attentes de l’internaute. Vous devrez rédiger des brefs de qualité qui abordent les deux dimensions :

  • SEO : expression travaillée, consignes particulières sur la présence de cette expression dans telle ou telle balise, sur le nombre d’occurrences, sur le champ lexical à utiliser, etc. ;
  • UX : tonalité de l’article, arguments commerciaux à valoriser, proposition de sources fiables à exploiter, etc.

Des contenus de qualité ne suffiront pas toujours à vous positionner parmi les premiers sites, une technique irréprochable et des liens de qualité seront souvent indispensables. Mais s’attacher à produire des textes à la fois optimisés pour le référencement interne  et attractif pour l’internaute ne peut que contribuer favorablement à votre visibilité.

Structurer un texte pour le référencement

Si le fond est essentiel, la forme joue aussi un rôle important en référencement. L’ensemble de votre contenu éditorial est positionné dans des balises HTML. Or, certaines de ces balises ont plus d’importance que d’autres. Vous ne devez pas vous contenter de rédiger un texte, vous devez exploiter les différentes balises HTML  à votre disposition pour offrir un contenu bien structuré à Google et  en tirer le meilleur bénéfice SEO.

La balise title

Cette balise joue un rôle essentiel en SEO. Sa longueur étant limitée, les mots que vous placerez dans votre balise TITLE doivent être  choisis avec un soin tout particulier. Située entre les balises <HEAD></HEAD>, elle n’apparaît pas directement à l’écran mais est utilisée par les moteurs de recherche. La balise TITLE a pour vocation première de décrire en quelques mots le contenu d’une page. Très attendue par  les algorithmes des moteurs de recherche, elle doit à ce titre être synthétique et mettre l’accent sur les mots-clés forts de votre page. La balise TITLE est par ailleurs souvent reprise en première page de résultats : c’est le titre en bleu sur lequel vous cliquez pour accéder au contenu. Notez toutefois que Google reprend le contenu de votre balise TITLE dans une limite de 600 pixels de large, soit environ 70 caractères espaces compris. Vous devez particulièrement soigner la rédaction de votre balise TITLE :

  • Commencez directement par l’expression travaillée sans la précéder de stopwords ;
  • Eviter les balises TITLE trop courtes,  composées d’un ou deux mots seulement ;
  • Proscrivez aussi les balises TITLE trop généralistes, comme « Actualités »ou « Accueil » ;
  • Reprenez le nom de votre marque en fin de balise pour des pages internes, et éventuellement en début de balise pour la page d’accueil ;
  • Une longueur de 50 à 70 caractères en moyenne est recommandée.

Vous optimisez votre balise TITLE pour les moteurs de recherche, mais vous devez aussi apporter une information claire  et attractive. Puisqu’elle est souvent reprise en première page des moteurs de recherche, elle doit inciter les internautes à vous choisir plutôt que de cliquer sur le résultat d’un concurrent.

Voici quelques propositions de balises  TITLE optimisées pour Google :

  • Page d’accueil du site web de « La bonne table », un restaurant spécialisé dans les fruits de mer à Bandol: « La bonne Table : restaurant de fruits de mer à Bandol «.  Nous mettons en avant le nom du restaurant sur la page d’accueil du site et nous précisons ensuite son activité et sa situation, car il s’agit d’un restaurant spécialisé dans les fruits de mer à Bandol.
  • Page catégorie du blog « Actu Innov » présentant les dernières actualités sur les start-ups : « Actualités start-ups : innovations, levées de fond –Actu Innov ».  nous commençons cette fois par l’expression travaillée et mettons en avant ensuite les principales actualités qui seront traitées dans la catégorie, les levées de fonds et les innovations. Nous concluons par la marque.

Vous devez déterminer aussi vos balises TITLE en fonction des différentes pages de votre site. Par exemple, vous travaillerez sur un site e-commerce les expressions génériques les plus concurrentielles sur les pages catégories, les pages produits se focalisant sur la longue traîne et l’hyper longue traîne en travaillant les références et noms de chaque produit :

  • La page catégorie de la boutique en ligne « Tendance & Co » proposant des chaises de jardin design : « chaise de jardin design, fauteuil d’extérieur – Tendance & Co ». nous commençons par l’expression travaillée, « chaise de jardin design », suivie par des termes du même champ lexical, et nous concluons par la marque. Nous aurions pu mettre en avant d’autres arguments  comme le prix en intégrant « pas cher ».
  • Page produit de la boutique en ligne « Tendance & Co » présentant une chaise de jardin design appelé « Athéna » : « Athéna, chaise de jardin design en bois- Tendance & Co ». nous commençons par la référence du produit, l’élément différenciateur de la page sur lequel nous pouvons nous positionner. Nous continuons par sa description générique, une chaise de jardin design, dont l’expression est travaillée sur la page catégorie. Nous terminons une fois plus par la marque.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire