Comment devient-on nez ?

0

Être nez, ou créateur de parfum, est un métier qui fait rêver. Ce spécialiste des fragrances fait parler sa créativité pour élaborer le mélange idéal et marquer les esprits avec un parfum qui fait tourner la tête.

On l’imagine dans un atelier rempli de fleurs et de fioles à respirer, sur la piste du prochain succès pour une parfumerie de luxe.

Comme bien souvent, la réalité n’est pas forcément à l’image de l’idée que l’on s’en fait. Quelles sont les facettes cachées de la profession ? Et comment accéder au titre tant convoité de nez professionnel ?

La réalité du métier de nez professionnel

La mission du nez est de composer de nouvelles fragrances en tenant compte des exigences du client, ainsi que de la réglementation en vigueur. On peut aimer un parfum qui va finalement déplaire au plus grand nombre et ne connaître aucun succès. Le travail du nez est de rester informé sur les tendances du moment, sur ce qui plaît à sa clientèle, et d’adapter ses créations en fonction de la demande.

On l’imagine la plupart du temps exercer ses fonctions pour une enseigne connue en parfumerie de luxe, mais le nez peut tout aussi bien travailler pour une PME, créer sa propre entreprise, ou même être employé par l’industrie alimentaire ou chimique.

C’est bel et bien un nez qui conçoit le parfum des gels douche, des détergents ou des yaourts aromatisés.

Quel parcours choisir pour devenir un nez professionnel ?

Doté de curiosité, de créativité et d’imagination, vous avez envie de vous lancer dans une carrière de nez ? Il vous sera demandé un niveau BAC+3 en chimie, qui sera ensuite complété par un Master pro spécialisé ou par un diplôme de l’École Supérieure du Parfum.

Pour finir, un nez ne le devient pas du jour au lendemain. On compte environ 10 ans d’apprentissage avant d’arriver au poste de nez, en exerçant à des postes d’évaluateur de parfum ou de contrôleur qualité.

A propos de l'auteur

Laissez un commentaire