Comment devenir assureur grâce à la VAE ?

0

Plusieurs motifs peuvent expliquer votre envie d’obtenir votre VAE assurance. Il est fort probable qu’une promotion soit en vue ou qu’il y aura prochainement une restructuration des services dans votre entreprise. Avoir un certificat prouvant vos compétences est donc plus que jamais une bonne chose. Peu importe les raisons qui vous poussent vers une VAE assurance, voici ce qu’il faut savoir sur ce sujet.

Qu’est-ce qu’une VAE assurance concrètement ?

Bien qu’il ne soit pas bien compliqué de tenter d’obtenir une VAE, il est essentiel que vous remplissiez certaines conditions. Pour que votre parcours vers ce diplôme soit plus simple, il vaudrait mieux que vous ayez au moins deux ans d’expérience. Et pour que votre validation soit totale, le mieux est d’exercer une activité polyvalente en vous basant sur le nouveau référentiel.

Par conséquent, si vous pouvez sans problème gérer les sinistres en utilisant des mécanismes conventionnels, vous serez sur la bonne voie. Vous pouvez également valider totalement votre diplôme dans l’éventualité où votre travail vous permet de conseiller et de vendre des polices d’assurance.

Toutefois, les personnes qui veulent se spécialiser dans un secteur bien précis devront prouver qu’elles ont toutes les compétences requises. Dans ce cas, il vous sera recommandé de parfaire vos connaissances en suivant une formation partielle.

Comment faire valider sa VAE assurance ?

Bien évidemment, comme dans tous les secteurs, une bonne motivation et un solide objectif vous permettront d’atteindre votre objectif. Il est de ce fait important de bien prendre votre temps au moment de commencer votre dossier. Dans le livret I qui est aussi connu comme le livret de recevabilité, vous devez prouver que vous avez les compétences nécessaires.

D’ailleurs, pour que vous puissiez passer sans problème cette étape, il vous sera recommandé de vous faire aider par un professionnel. Habituellement, des réunions sont organisées par l’organisme certificateur afin de donner le plus d’informations possible sur la VAE BTS assurances. Vous recevrez en même temps votre livret de recevabilité.

Par la suite, si votre dossier est cohérent, vous recevrez le livret 2. Vous aurez alors pour mission de prouver que vous avez réellement les compétences requises. Mettez donc en avant certaines situations de travail qui vont venir prouver que vous connaissez bien les bases et les théories. Incluez par la même occasion les procédures ou les processus que vous avez utilisés.

Le passage devant le jury

Et finalement, si tout est en ordre, vous recevrez une convocation pour passer devant le grand jury. Vous devrez alors prouver que tous les renseignements que vous avez fournis sont vrais. Il se peut que les professionnels en face de vous demandent des informations additionnelles. Mais ils peuvent également tester vos compétences en vous proposant une mise en situation.

Par la suite, vous recevrez une réponse concernant votre validation. Plusieurs options sont alors envisageables. Dans un premier temps, il se peut que votre validation soit totale. Mais il arrive parfois que celle-ci soit partielle. Il vous sera alors demandé de suivre partiellement une formation afin d’approfondir vos connaissances sur certains sujets. Et la dernière option est la non-validation de votre VAE.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire