Ce qu’il faut savoir sur l’acide chlorhydrique

0

Les produits chimiques sont considérés comme nocifs pour l’environnement. Pourtant, bon nombre d’entre eux nous servent dans la vie de tous les jours, à ne citer que l’acide chlorhydrique. En effet, cette solution aqueuse de chlorure d’hydrogène est utilisée dans de nombreux procédés chimiques. Elle est même présente à l’état naturel dans le suc gastrique de l’estomac. Ces infos pratiques sur cette solution d’acide vous seront sans doute utiles si vous comptez vous en servir.

Description de l’acide chlorhydrique

Les droguistes d’antan nommaient aussi l’acide chlorhydrique « acide muriatique » ou « esprit de sel ». C’est un acide très fort et corrosif qui peut être utilisé sous trois formes :

  • Liquide aqueuse : c’est sa forme la plus courante. Le degré de concentration varie selon les usages.
  • Gazeuse : sous cette forme, l’acide est facilement liquéfiable. Pour obtenir le chlorure d’hydrogène gazeux, le dihydrogène réagit avec le dichlore gazeux.
  • Soluble : il est alors présent dans des solvants minéraux ou organiques. On peut également le dissoudre facilement dans l’eau.

A quoi sert-il ?

Comme énoncé plus haut, l’acide chlorhydrique intervient dans plusieurs domaines, notamment l’industrie chimique. Ses principales utilisations sont les suivantes :

  • L’industrie métallurgique pour décaper et détartrer les métaux
  • L’industrie pharmaceutique
  • L’industrie alimentaire
  • L’industrie photographique
  • L’industrie de fabrication d’engrais
  • L’industrie de préparation des chlorures et des sels divers
  • L’industrie des gélatines et des colles
  • L’industrie des matières colorantes et des matières plastiques
  • L’industrie de fabrication de produits nettoyants

Par ailleurs, comme l’acide est présent dans les sucs gastriques, il aide à améliorer le transit intestinal, en acidifiant l’estomac. 

Les risques liés à l’usage

Bien que l’acide chlorhydrique soit utilisé à de nombreuses fins, il présente aussi des risques en cas de mauvaise manipulation. On peut diviser ces risques en deux, selon la durée d’exposition à l’acide en dissolution.

Les risques d’exposition succincte :

  • Irritations respiratoires pouvant provoquer la toux, un œdème pulmonaire ou encore une dyspnée
  • Irritations de l’œil pouvant entraîner la conjonctivite, des douleurs oculaires, larmoiement. Dans le pire des cas, cela peut même causer une baisse de la vue ou la cécité.
  • S’il n’y a pas décontamination rapide, une exposition brève peut entraîner des lésions cutanées graves, notamment des brûlures.
  • En cas d’ingestion, l’acide chlorhydrique risque d’entraîner des vomissements fréquents, parfois sanglants, des douleurs buccales, des perforations gastriques ou œsophagiennes, des hémorragies digestives. Il faut noter que les symptômes apparaissent souvent quelques jours suite à l’ingestion de l’acide.

Les risques d’une exposition prolongée :

  • Irritations des gencives entraînant parfois à des érosions dentaires
  • Irritations respiratoires (bronchites chroniques, ulcérations nasales…)
  • Différentes maladies de peau

Quelles sont les précautions à prendre ?

Tout d’abord, il faut savoir que l’usage de l’acide chlorhydrique est fortement limité pour les particuliers. Seules les usines peuvent s’en servir car elles prennent toutes les mesures préventives nécessaires pour une manipulation sans risques. Toutefois, il est important de connaître les précautions à prendre pour pouvoir utiliser l’acide chlorhydrique en toute sécurité :

  • Toujours prendre connaissances des consignes d’utilisation lorsque vous vous procurez un produit contenant de l’acide chlorhydrique.
  • Porter un masque de protection pour éviter d’inhaler le gaz ou les vapeurs
  • La manipulation du produit en usine nécessite une protection intégrale du corps. Il faut donc être équipé des éléments suivants : gants, combinaison imperméable, visière de protection, bottes…
  • Bien informer les employés sur les risques liés à l’utilisation de l’acide chlorhydrique et mettre à leur disposition les moyens de prévention et de sécurité indispensables. Leur informer également sur les mesures à prendre en cas de contact direct
  • Classer le produit dans un endroit aéré et hors de portée de tout le monde. Cet acide fort ne doit en aucun cas être en contact avec des métaux car cela risque de provoquer une explosion ou un incendie.
Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire