Arthrose de la cheville : cinq pistes pour aller mieux

0

L’arthrose de la cheville est une pathologie dégénérative difficile à diagnostiquer et à prendre en charge. Première cause de handicap en France, elle touche jusqu’aux plus grands champions. De plus, la déprogrammation des poses de prothèse suite au débordement des services médicaux laisse le temps à la situation de s’aggraver. Voici donc cinq pistes pour soulager la douleur liée à l’arthrose de la cheville, et ralentir son évolution.

1 – Rester mobile

Avoir une activité physique régulière est un excellent moyen pour apaiser une inflammation et soulager une douleur articulaire. À l’inverse, l’inactivité est un facteur d’aggravation de l’arthrose de la cheville. Il est donc fortement recommandé d’essayer de faire 4 kilomètres à pied par jour, soit environ 6 000 pas. Si vous en avez besoin, un kinésithérapeute peut vous proposer un protocole de renforcement musculaire pour consolider une articulation fragile. Même chez soi, il est possible d’avoir une activité physique (yoga, danse, musculation…) aidant à lutter contre le développement de l’arthrose.

2 – Faire attention à sa ligne

Le surpoids peut être un facteur aggravant de l’arthrose. Non seulement l’articulation doit porter une charge supplémentaire, mais les cellules de graisse participent à la dégradation accélérée du cartilage. Perdre quelques kilos peut donc fortement contribuer à soulager l’arthrose de la cheville. L’alimentation joue ici un rôle essentiel, en privilégiant les plats cuisinés soi-même, en mettant en avant les fruits et les légumes. Essayez dans la mesure du possible de limiter la consommation de viande à deux à trois fois par semaine, et celle de fromage à une fois par jour. La pratique du sport sera là encore d’une aide précieuse.

3 – Avoir recours à un traitement antalgique

Il est important de ne pas laisser la douleur de l’arthrose s’installer. En effet, elle conduit à une crispation du corps, qui entraîne son aggravation. En concertation avec votre médecin, n’hésitez pas à vous faire prescrire des antalgiques ou des gels anti inflammatoires en fonction de vos symptômes et de votre état de santé. Ces méthodes peuvent notamment être un bon moyen de vous aider pendant une période de reprise d’activité physique.

4 – Surveiller son diabète et son hypertension

Certaines maladies métaboliques – diabète de type 2, hypertension artérielle, hypercholestérolémie – peuvent favoriser l’apparition et le développement des symptômes de l’arthrose. Raison de plus pour être en alerte sur ce domaine et rester rigoureux dans le suivi du traitement qui vous a été proposé.

5 – Utiliser des appuis

Dire à quelqu’un de bouger est une chose, mais plus facile à dire qu’à faire en cas de douleur à la cheville ! C’est pourquoi tout ce qui peut soulager votre cheville douloureuse est bon à prendre. Si la canne ou le bâton de marche sont des atouts précieux en cas d’arthrose de la hanche, la cheville nécessite quant à elle une semelle orthopédique pour plus de confort. Il est possible d’en trouver en vente libre, ou de s’en faire prescrire par un spécialiste du pied.

Toutes ces méthodes devraient vous permettre de soulager votre cheville au quotidien. Attention cependant, une diminution des symptômes de l’arthrose de la cheville ne signifie pas pour autant sa disparition. Avoir recours à une clinique spécialisée du pied et de la cheville reste donc fortement recommandé.

A propos de l'auteur

Chef de projet Marketing Freelance, je m'occupe de projets multimédias et intervient dans la mise en place de campagnes marketing chez mes clients.

Laissez un commentaire