Apporteur d’affaire : définition et fonctions

0

L’apporteur d’affaire est une personne qui met en contact un prospect avec une entreprise. Il peut être un commercial ou non-commercial. Cet individu bénéficie, soit d’une rétribution financière fixe, soit d’une commission. Il informe le vendeur sur l’existence d’un produit. Il convainc le client à acheter un ou des produits. Cette activité commerciale n’est pas perçue comme une profession car elle n’est pas régie par une loi.  Le travail d’un entremetteur est le plus proche de celui d’un apporteur d’affaire. D’ailleurs, il travaille pour le compte d’une entreprise. Il cherche alors d’éventuels clients pouvant investir dans les produits de celle-ci. Il n’est chargé que de la mise en relation de ces deux parties : entreprise et clients. En quelque sorte, il se charge du démarchage des clients potentiels.

Pourquoi devenir apporteur d’affaire ?

Dans le monde des travailleurs indépendants, l’apporteur d’affaire figure parmi ceux qui gagnent les plus d’argent. Il est indépendant dans son travail. Il est ainsi libre de gérer son temps. Personne n’a le droit de lui soumettre une pression. Il est rémunéré en fonction des commissionnements qu’il parvient à fournir à l’entreprise. Alors, plus il investit de temps et d’énergie, plus il gagne. Comme indiqué plus haut, son rôle s’avère assez simple ; il n’assure que la mise en relation des clients et de l’entreprise pour laquelle il travaille. Il peut exercer son métier dans différents secteurs, pour ne citer que la banque, le BTP, l’automobile et l’immobilier. Mais avec cette dernière option, l’apporteur d’affaire n’est pas en mesure de négocier un prêt immobilier. Il peut opter aussi pour les secteurs de beauté/esthétique/santé, de bois/papier/carton/imprimerie, de l’électronique et de l’électricité, de la métallurgie et tous travaux du métal, etc. Son travail peut comprendre aussi celui d’un agent commercial, d’un vendeur et d’un courtier. Êtes-vous intéressé par ce métier ? Sachez alors qu’en plus d’être un business avantageux, le travail d’un apporteur d’affaire vous permet d’avoir beaucoup d’expériences commerciales. Ce qui vous aidera un jour à décrocher beaucoup de contrats. Vous êtes libre de choisir le secteur d’activité qui vous intéresse ou qui est axé sur vos savoir-faire. Sinon, vous pouvez suivre une formation sur les domaines qui vous semblent nouveaux. Pour devenir alors apporteur d’affaire, sachez que vous bénéficierez d’un statut de micro-entrepreneur. Ce qui légalise votre travail. Vous êtes en droit de régler les contributions et les cotisations sociales en un seul paiement. N’oubliez pas de suivre cette vidéo : https://ressources.first2trade.com/spot-publicitaire-juin2019-b2b

Comment devenir apporteur d’affaire ?

Comme expliqué précédemment, le travail d’un apporteur d’affaire n’est pas difficile. Et pour légaliser ainsi votre statut d’auto-entrepreneur, quelques simples formalités sont à suivre. Vous n’en avez pas besoin, si vous êtes déjà mandataire d’une société telle qu’une SARL, EURL, SASU, SASU, etc. Mais dans ce cas, vous n’avez pas le droit de dépasser les plafonds d’activité déjà imposés par la loi. Si vous n’avez pas encore inscrit votre auto-entreprise dans le registre national des entreprises (RNE), il est tout de même possible que vous vous lanciez dans votre activité. Mais 15 jours après, vous vous devez d’effectuer l’inscription en question.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire