Un onboarding rh complet, c’est quoi ?

0

Préboarding, onboarding, crossboarding et offboarding se complètent pour accorder à vos collaborateurs un accompagnement tout au long de leurs carrières. Découvrez chaque étape composant l’onboarding rh complet !

Le préboarding : une opération de séduction avant l’arrivée de la nouvelle recrue

Cette étape de pré-intégration regroupe les actions que réalise l’entreprise entre l’acceptation de l’emploi par le candidat retenu et son premier jour de travail. Parfois, la fraîche recrue rejoint directement son poste dès le lendemain, ce qui ne laisse pas trop de temps au préboarding. Mais ce délai peut s’étaler de quelques jours à plusieurs semaines, voire des mois. Dans ces cas, les candidats, éventuellement contactés par d’autres employeurs, changent quelquefois d’avis et ne viennent pas à la date convenue.

Pour sécuriser votre recrutement et séduire l’individu sélectionné, des actions de préboarding s’imposent. Il s’agit de donner au nouvel employé un avant-goût de la valeur de l’entreprise. La pré-intégration vise à établir en avance un lien avec l’embauché. Pour réussir cette étape, plusieurs stratégies s’offrent à votre disposition. Vous pouvez, par exemple, envoyer des documents révélant déjà l’environnement de travail au sein de la société. Des échanges téléphoniques, une visite des locaux ou des rencontres autour d’un goûter figurent parmi les opérations possibles.

L’onboarding : assurer une intégration réussie du collaborateur

C’est le fait d’embarquer la nouvelle recrue dans l’aventure commune de l’entreprise. La solution onboarding rh commence dès le premier jour du travail. Il vise à mettre à l’aise le nouvel employé et à lui inculquer un sentiment d’appartenance. Cette étape permet également de rendre le collaborateur rapidement opérationnel.  

Le parcours d’onboarding englobe plusieurs faces d’intégration. Il consiste d’abord à accueillir avec préparation la fraîche recrue. Son bureau doit être prêt dès son arrivée. Vous devez anticiper la partie logistique, à savoir l’ordinateur, la ligne téléphonique, le badge et d’autres accessoires nécessaires.

L’onboarding consiste aussi à intégrer le nouveau salarié au sein de l’équipe. Après présentation de la société et du poste, vous aurez à transmettre les documents et les informations nécessaires sur la prise de service. La visite des localités, telles que les réfectoires, les espaces de détente…, est incontournable. Un déjeuner d’accueil avec l’équipe apporte une touche plus conviviale à l’intégration.

Le crossboarding dans le cadre d’une mobilité interne

L’accompagnement des collaborateurs ne se cantonne pas à la formation après embauche. Au-delà du processus d’intégration classique, le crossboarding vient rassurer les anciens salariés au cours de leurs carrières. Cette opération est nécessaire à chaque fois que l’aventure de l’employé au sein de l’entreprise prend un nouveau tournant. Cela peut correspondre à un changement de poste ou une promotion. Le retour d’un congé de maternité requiert aussi un processus de crossboarding.

En matière de changement de poste, l’accompagnement se penche notamment sur le côté formation métier. Comme le salarié fait déjà partie intégrante de l’entreprise, la connaissance sur la société ne prend pas beaucoup de temps. Lorsque le crossboarding porte sur le retour d’une absence prolongée, comme le cas d’un congé maladie, l’accompagnement est centré sur un aspect informatif. Le collaborateur doit être au courant des divers changements pour mieux se réintégrer. Les cas d’expatriation et de changement de site nécessitent tout le parcours d’onboarding.

L’offboarding : se dire au revoir en laissant de bons souvenirs

Lorsqu’un collaborateur quitte le groupe pour s’envoler vers de nouveaux horizons, l’offboarding consiste à l’accompagner pour sa sortie. Le processus implique les aspects matériels, administratifs et légaux. Il vise également à évaluer les points forts et ceux à améliorer tout au long de la collaboration. C’est l’occasion de demander un retour d’expérience en vue de travailler votre organisation future.  

Réussir l’offboarding, c’est aussi prendre soin de la réputation de la société. Par vos actions bienveillantes et un départ convivial, vous pouvez inciter le salarié sortant à devenir ambassadeur de l’entreprise. La communication bouche-à-oreille entre l’ancien collaborateur et ses proches sera un plus pour l’image de votre entreprise. 

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire