Quelles sont les meilleurs périodes pour élaguer les arbres ?

0

Élaguer nos arbres est nécessaire pour beaucoup de raison et dans certains cas, il est obligatoire. Ces raisons peuvent être sécuritaires, environnementales ou encore ornementales. Mais quelle est la période idéale pour élaguer les arbres afin que l’on puisse espérer un résultat optimal. Est-ce que c’est mieux en hiver ou le printemps est-il plus favorable. Il est à noter qu’on peut tailler les arbres durant toute l’année cependant le choix de période pour élaguer les arbres est important, car de cela dépend le résultat. Le seul moment où il n’est pas conseillé de le faire est pendant le mouvement de sève.

Élagage en hiver : le plus recommandé.

L’hiver est idéal que ce soit pour l’élagueur ou pour l’arbre, car durant l’hiver le déplacement de l’élaguer grimpeur dans l’arbre est plus facile tandis que pour l’arbre le taillage juste après le redémarrage de la végétation du printemps.

Avantages et inconvénients de l’élagage en hiver

Concernant les avantages, ils sont nombreux comme les chutes des feuilles de l’arbre qui permettent au grimpeur de passer d’une branche  à une autre plus aisément. Puis en hiver, l’arbre est en repos ce qui permet à l’arbre de garder ses réserves naturelles au moment de l’élagage. Ensuite, l’écorce de l’arbre est moins épaisse en hiver qu’en été ou le risque de coupure est très grand pour l’élagueur. Enfin, l’hiver offre aussi l’avantage d’ôter très peu de végétaux du fait de la chute des feuilles.

Pour les inconvénients, ils sont également nombreux comme la repousse agressive des ramures de l’arbre du fait des réserves naturelles qui restent emmagasiner dans les racines et le tronc. Après, il y a la cicatrice de l’arbre qui est impossible en hiver à cause du froid. Enfin pour l’élagueur, intervenir en hauteur avec le gel en hiver est très risqué, car le gel peut faire rompre le cordage qui maintient le grimpeur en l’air, en plus avec le froid, il a du mal à se concentre moins sur la tâche à faire.

Élagage au printemps.

Taillage de l’arbre lorsque l’arbre est en croissance ou la sève est en mouvement pour revitaliser toutes les parties de l’arbre .

Avantages et inconvénients de l’élagage au printemps

Premièrement l’un des avantages de l’élagage d’arbre au printemps, c’est que l’arbre se cicatrise rapidement, parce que l’arbre réagit plus vite à l’élagage en sécrétant les barrières chimiques permettant la cicatrisation. Les ramures de l’arbre ne repoussent pas intempestivement, car les réserves naturelles partent avec l’élagage. Ensuite, l’arbre dispose d’un temps de cicatrisation bien plus longue avant l’avènement des prochaines saisons.

Pour les inconvénients, ils ne sont pas pour l’arbre, mais plus pour le grimpeur élagueur qui se retrouve avec une quantité énorme de végétation à récupérer après l’élagage. Ensuite, il y a un risque pour la santé de l’élagueur à cause des spores nocives sécrétées par les champignons durant le printemps.

Période d’élagage : éviter les grandes chaleurs.

Que ce soit pour l’arbre ou pour le professionnel tel que le service d’élagage d’arbre 12, la période de grande chaleur n’est pas l’idéal. Pour l’élagueur la chaleur provoque des irritations qui peuvent être la cause d’erreur qui peut être dangereuse pour sa sécurité. En plus, la chaleur fait transpirer ce qui rend le maniement des outils d’élagage compliqué.

Pour l’arbre, la grande chaleur provoque comme avec les humains une déshydratation  qui risque de dessécher les feuilles de l’arbre et donc entraîne un déficit de réserves naturelles. Ensuite, la chaleur peut provoquer des brûlures de l’arbre sur les parties des écorces. Enfin, la plaie laissée par l’élagage risque, lors des périodes de grande chaleur, d’être plus exposée à l’attaque des nuisibles  et par conséquent être plus réceptive à la maladie et aux infections.

 

Partager.

A propos de l'auteur

Laissez un commentaire