Quel matériel pour réaliser une vidéo professionnelle ?

0

De plus en plus utilisée dans le cadre de la stratégie de communication digitale des entreprises, la vidéo est employée sous différents formats (publireportage, film institutionnel, promotionnel, …) et à destination de publics différents (clients, collaborateurs, …). Pour autant, beaucoup pensent que réaliser un film d’entreprise nécessite qu’une idée et un smartphone. C’est une erreur que nous rencontrons tous sur les réseaux sociaux. En effet, de nombreuses sociétés font elles-mêmes leur vidéos corporate et la qualité en est hélas dégradée à tel point que l’image de l’entreprise peut être écornée et l’intention, le message que l’entreprise souhaite véhiculer, n’est pas forcement discernable, visible ou même lisible. Raison pour laquelle, outre la préparation de votre tournage (scénario, choix des plans…) équipez-vous à minima de l’équipement adéquat sans pour autant casser votre tirelire. A cet effet, voici quelques notions pour vous aider dans votre choix de matériel.

L’image

Plusieurs appareils peuvent faire office de caméra, l’appareil photo, la caméra grand public (camescope), l’appareil photo reflexe, la caméra d’action (GoPro par exemple), les caméras semi-professionnelles. Enumérons maintenant quelle sont les différences notables entre chaque pour vous aider dans votre choix.

L’appareil photo numérique compacte a l’avantage d’être léger et dispose de programmes de réglages d’image pré-enregistrés. Ce qui est également son point faible. L’absence de réglages personnalisés vous limitera ne serait-ce que dans la gestion de la mise au point (focus) ou même le zoom généralement numérique et non optique ce qui aura pour incidence une forte pixellisation de vos vidéos lors de gros zooms.

Les camescopes grand public offrent de base une meilleure qualité qu’un appareil photo numérique compacte, sont légers et réellement faits pour la vidéo notamment grâce à leur connectique (micro jack, sortie hdmi…). Leur zoom sont optiques et la plupart sont aujourd’hui équipés de la stabilisation d’image (option qui ne dispense pas d’investir dans un stabilisateur, nous le verrons plus bas). Leur point faible réside dans son impossibilité de changer d’objectifs (pas de grand angle, pas de focale fixe donc une ouverture moindre comparée à un appareil réflexe ou hybride donc une liberté de création moindre). Notons que les caméras offrent la possibilité de prendre des photos. Ne pensez pas réalisez la photo du siècle avec cet équipement. Le capteur étant petit et dédié à la vidéo, vous perdrez en piqué (qualité de détail de l’image) et en luminosité.

Les appareils photos hybrides ont, comparativement aux camescopes, un capteur d’une taille plus importante et la possibilité de changer d’objectifs (optiques). En résulte une meilleure qualité d’image. Les réglages sont nombreux et permettent de s’adapter concrètement aux conditions de tournage (ouverture diaphragme, focus, iso….). En revanche, pour les utilisateurs non avertis à la photographie ou la vidéo, on peut rapidement s’y perdre et il faudra alors se fier aux programmes de réglages pré-enregistrés d’une qualité variable d’une marque à l’autre. Autre inconvénient, le prix. L’appareil et ses objectifs sont coûteux et ne sont hélas pas à la portée de toutes les bourses.

L’appareil réflexe dispose finalement des mêmes qualités et inconvénients que l’hybride à un détail près. En effet, ce dernier est plus lourd et prendre davantage de place. Il faudra s’équiper du matériel de transport adéquat.

Si vous avez un doute pour votre matériel, n’hésitez pas à prendre contact avec un professionnel comme Digital Flight qui pourra vous conseiller.

Le son

Dans certaines situations, le micro de votre matériel suffira à la situation. Mais trop souvent le son est négligé et en résulte une écoute désagréable. A cet effet, privilégiez (si votre appareil offre la connectique adéquate) un micro canon (de très bons micros canon sont disponibles dès 50€) pour les prises de vue généralistes (plan large, assemblées, évènements,). Pour les interviews, utiliser un micro-cravate sans fil. Vous bénéficierez d’une liberté de mouvement et de réglages (niveaux) et gagnerez considérablement en qualité audio.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire