Quand prendre du Smecta ?

0

Rares sont les personnes qui n’ont jamais eu à expérimenter des épisodes de diarrhée chronique ou aiguë. Ces moments très désagréables sont signe d’un certain désordre intestinal auquel il est néanmoins facile de remédier grâce à un traitement ponctuel comme la prise de Smecta. Cette poudre à diluer dans un verre d’eau est en effet un médicament efficace pour lutter contre cette gêne relativement fréquente et pourtant très désagréable, voire handicapante. Il est d’autant plus important de se préoccuper de cette affection qu’elle peut engendrer des conséquences graves comme la déshydratation, et ce notamment chez les tous petits.

Smecta quelle posologie ?

La posologie du Smecta dépend avant tout de l’affection à soigner. Ainsi dans le cadre de la diarrhée aiguë les doses sont généralement plus importantes. Pour l’adulte, il est généralement conseillé de prendre 3 sachets par jour, mais cette quantité peut être doublée en début de traitement si les symptômes sont aigus. Par contre, chez l’enfant de moins d’un an, on recommande plutôt deux sachets par jour durant les trois premiers jours de traitement puis un sachet par jour. Après un an, il est préférable d’opter pour 4 sachets par jour pendant 3 jours puis de réduire à 2 sachets par jour. Dans le cadre d’autres affections nécessitant l’utilisation de ce médicament, comme les maux de ventre liés à des troubles digestifs, on conseillera plutôt 1 sachet par jour pour le nourrisson, 1 à 2 sachets pour les enfants entre 1 et 2 ans, 2 à 3 sachets après 2 ans et 3 sachets par jour pour l’adulte.

Comment prendre Smecta ?

Le Smecta se présente sous la forme d’une poudre pour suspension buvable. Ainsi, il convient de diluer la poudre d’un sachet dans un demi-verre d’eau pour consommer le médicament. On ingèrera le médicament de préférence en dehors des repas à l’exception du nourrisson, pour celui-ci il est tout à fait possible de diluer la poudre à l’intérieur d’un biberon qui pourra être consommé tout au long de la journée. 

Contre-indications et effets indésirables

L’un des avantages du Smecta est qu’il convient à un grand nombre de personnes même si certaines situations sont plus délicates que d’autres. Ainsi, il est préférable d’éviter le Smecta lorsque l’on souffre de constipation et il est indispensable de consulter un médecin en cas de grossesse, d’allaitement ou de présence de fièvre et de vomissements avant le traitement. D’autre part, si les symptômes comme la diarrhée ou les maux de ventre persistent au-delà de 7 jours après le début du traitement, il est également recommandé d’aller consulter. Par ailleurs, il est tout à fait exclu d’utiliser Smecta en cas d’allergie à son principal composant : la diosmectite.

Comme tout médicament, le Smecta peut également avoir des effets secondaires indésirables comme l’apparition d’une constipation, de flatulences ou encore de vomissements.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire