Pollution des matelas : comment s’en prémunir ?

0

En raison des matériaux qui les composent, les matelas peuvent être source de pollution à l’intérieur de la maison. Heureusement, il est possible d’en réduire les effets en prenant les bonnes précautions et en adoptant les bons gestes pour dormir.

Le matelas : un produit dangereux ?

Pièce d’ameublement présent dans tous les foyers, le matelas a une fonction essentielle : garantir un sommeil confortable et apaisé. Il arrive néanmoins que l’effet inverse se produise, principalement en raison d’un choix inadapté du matelas.

La fabrication de matelas fait appel à un processus assez complexe recourant l’utilisation de nombreux composants. Ce sont des matières plastiques, colle, tissus, substances chimiques, etc. De nos jours, les matelas les plus courants sont usinés avec de la mousse en polyéthylène ou en polyuréthane.

Les substances chimiques utilisées assurent une bonne tenue du matelas dans le temps et le protègent des acariens. Des substances (composés organiques volatils, phtalates, isocyanates) provoquent des émanations susceptibles de mettre en danger les personnes à la santé fragile. Cependant, il est tout à fait possible de s’en prémunir en adoptant les bons gestes.

Avant d’opter pour un matelas quelconque, prenez le temps de vous renseigner sur son origine; À cela s’ajoutent les matériaux utilisés pour sa fabrication ainsi que les composants chimiques présents. Si cela est impossible, ne prenez pas de risque. Choisissez un matelas en latex naturel, naturellement antibactérien et anti-acarien tout en étant écologique.

Des mesures simples pour se protéger des matelas pollués

À la maison, quelques précautions de base vous éviteront d’éventuels soucis de santé provoqués par la pollution des matelas.

Tout d’abord, essayez d’aérer votre chambre à coucher au moins 30 minutes par jour. Cela permet de dépolluer la pièce et d’introduire de l’air frais ô combien important pour notre santé. Une bonne méthode consiste aussi à recouvrir le matelas d’un protège-matelas et d’en changer toutes les semaines. Le protège-matelas est un tissu de recouvrement qui protège contre les bactéries. Il assure aussi un confort optimal du matelas en renforçant sa résistance.

Enfin, n’oubliez pas que l’inhalation de produits polluants émis par votre matelas peut être favorisée par une mauvaise posture pendant le sommeil. Dans la mesure du possible, faites des efforts pour ne pas dormir sur le ventre et de vous couvrir la tête. Cela vous évite d’avoir un contact trop direct avec les bactéries. Par ailleurs, prenez l’habitude de retourner votre matelas régulièrement, plus encore s’il possède des côtés été/hiver.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire