L’Islande, destination inconnue

0

L’envie de découvrir un paysage particulier et mal connu. Partir en Islande répondra à tous ces critères.
Ce pays avec ses volcans, geysers, poney islandais, est une invite à un voyage plein de surprise. Aussitôt après avoir atterrit à Keflavik, vous traverserez vos premiers champs de lave en prenant la direction de la capitale islandaise.

Aussi facilement que pour réserver un bed and breakfast à Amsterdam , vous pouvez sélectionner votre logement de vacances. Une fois installé dans votre chambre, vous pouvez entamer votre visite par un tour de la capitale islandaise. C’est la plus grande agglomération du pays et elle compte près de la moitié de la population. Du haut de la flèche de l’église de Hallgrimur, vous aurez une vue imprenable sur Reykjavík.

Cette impression de hauteur est d’autant plus grande que dans cette ville il y a très peu de constructions verticales. A une cinquantaine de kilomètres au sud de la ville, le Blue Lagon constitue une halte obligatoire pour les visiteurs. Les eaux chaudes de ce lac artificiel, situé au milieu d’un champ de lave, contiennent de la boue de silice et des algues réputées pour leurs vertus thérapeutiques.

Votre visite du pays pourra se poursuivre en parcourant toute la péninsule de Reykjanes. A l’est du pays, les magnifiques paysages des Fjords constituent une des attractions majeures en été. Cette partie de l’Islande tire son attrait du caractère sauvage qu’elle a su conservée malgré toutes ses années et de l’explosion de couleurs qui s’échelonnent de la mer au sommet des montagnes avoisinantes.

L’Islande attire également les foules grâce à son célèbre festival de musique, « Iceland Airwaves », initié en 1999 et qui a lieu chaque année à la mi-octobre. Ce rendez-vous musical réunit des artistes et des groupes du pays aussi bien que de l’Europe entière. Apres avoir profité de votre séjour dans ce pays, pourquoi ne pas partir pour Copenhague, l’une des plus grandes capitales scandinaves .

Les “petits” plats islandais !

Loin d’être spécialement réputée, la gastronomie locale est plutôt à réservé aux ogres des contes de fée et éventuellement aux yétis qui se cachent peut-être sur les terres islandaises. Au menu donc, beaucoup de viandes, et surtout beaucoup de viandes différentes dans un même plat, incluant pas mal de gras (ça tient chaud !).

Quelle autre victime de choix pour ces hommes à la faim de loup que l’inoffensif et naïf agneau ? En Islande, toutes les parties de l’animal sont dévorées et font l’objet d’une spécialité nationale, sinon régionale. Un exemple ? Tête d’agneau confite dans du lait et patates, à éventuellement accompagné de quelques morceaux de macareux mariné.

Vous trouvez l’agneau frêle ? Passons aux moutons qui n’échappent pas aux crocs acérés des islandais carnivores. Le plat le plus attirant reste certainement le blodmör, ou panse de mouton farcie. Farcie aux épices. Mais aussi à la farine, au gras et au sang. Un régal !

Si vous avez pitié des bêbêtes d’élevage, où que vous voulez goûter aux fameux poissons de l’île, pourquoi ne pas vous attaquer au requin faisandé ? Appelé hakarl, il nécessite que le requin soit tué dès sa sortie de l’eau, pour que ses muscles absorbe son urine. On l’enterre puis on attend ensuite sa longue décomposition pendant la moitié d’une année, avant de le découpé en gros cube à sécher au soleil. Cela termione en fine tranchante dont le goût puissant doit être passé avec une lampée de vodka. Bon appétit !

A quand la popularisation des restaurants islandais dans nos métropoles ?

L’islande : Pays méconnu et pourtant…

Située entre le Groenland et l’Ecosse, l’Islande est un pays de mystères qui intrigue et attire. Souvent, le voyageur qui choisit l’Ile comme destination ne sait pas à quoi à s’attendre, imaginant le dynamisme de ses volcans, les changements de temps soudains et les fantastiques aurores boréales, une vision toute proche de la réalité.

De villes en cascades

Lorsque l’on arrive à Reykjavik débutent une succession de sentiments et d’émotions encore inconnus. Une lumière fantastique dépayse le visiteur avant de laisser place à de nombreuses façons d’aborder le pays. De l’escapade en 4×4 à la découverte des sommets de la terre de feu, de la visite de la capitale aux couleurs des terres du Landmannalaugar, ici rien n’est impossible !

Le port de la capitale est typique et conserve une authenticité pleine de charme. La vieille ville surprend par sa beauté tout autant qu’étonne Strokkur, le geyser le plus célèbre du pays ! Le ciel ne cesse de changer au dessus de l’Islande et les endroits pour apprécier sa beauté ne manquent pas. Parmi les plus fréquentés, les chutes de Gullfoss qui offrent sans doute l’un des plus beaux arcs-en-ciel du monde. Les randonneurs se retrouvent sur les terres du Landmannalaugar, point de départ de très nombreux sentiers qui mènent à des sources chaudes et aux chutes d’Ofaerufoss et de Seljalandsfoss.

Un chemin permet de se glisser derrière la cascade et de vivre une expérience unique. Les couleurs de la terre sont un enchantement de chaque instant avant de poursuivre le voyage vers les falaises de Dyrholaey et les roches Reynisdrangar de Vik, des sites incontournables en Islande.

De parcs en icebergs

Le parc Skaftafell est sans doute l’un des plus célèbres de l’Ile. Très fréquenté, il propose de nombreux sentiers balisés pour tous les niveaux et permet de saisir toute la beauté du pays alors que se révèlent les premiers glaciers dont celui de Vatnajökull.

Tout près, le lac Jökulsarlon offre un point de vue incomparable sur les icebergs. Les escapades au cœur des fjords démarrent ici, on apprécie le froid mordant et l’impression de liberté qui se dégage de ce paysage silencieux. Direction ensuite la région d’Egilsstaoir et sa forêt, puis place à la lave fumante et aux collines de sable de Krafla et Dimmuborgir. Et pour une rencontre de la lave et des glaciers, cap sur Husafell, une oasis incomparable !

Avant de quitter l’Islande, il faut prendre le temps de visiter les fermes de tourbes qui entourent l’église de Glaumbaer et écouter les légendes qui font aussi la réputation de l’Ile. Admirer une dernière fois les chutes chaudes du Blue Lagoon prouve enfin que l’Islande est une destination exceptionnelle.

Et avec moins de 300 000 visiteurs par an, l’impression d’être seul accentue le plaisir d’un tel voyage !

Partager.

A propos de l'auteur

Jonathan Lasbordes

Chef de projet Marketing Freelance, je m'occupe de projets multimédias et intervient dans la mise en place de campagnes marketing chez mes clients.

Laissez un commentaire