Quand l’intelligence artificielle révolutionne la traduction automatique

0

Depuis quelque mois, l’intelligence artificielle a révolutionné le secteur de la traduction automatique. En effet, Systran, dont les équipes de recherche sont basées en France vient de lancer le moteur de traduction qui se fonde sur un réseau type neuronal. Des géants comme Google et Microsoft sont aussi prêts pour le lancement de leurs moteurs équipés d’intelligence artificielle. Autant dire que la traduction automatique risque de connaitre un sérieux bouleversement dans les années à venir.

Un changement en profondeur de la traduction

Un outil capable de traduire aussi bien que l’homme, c’est tout ce dont vous avions besoin pour optimiser certaines taches de traduction. D’ailleurs, jusqu’à récemment les professionnels de la traduction financière, classique ou médicale n’étaient pas vraiment inquiets pour leur avenir. Aujourd’hui, il semble que la roue a vraiment tourné et que les traducteurs sont menacés par les machines. En effet, il a toujours été impossible pour une machine de restituer toutes les subtilités d’une langue. Avec l’arrivée de l’intelligence artificielle, la tendance va sans doute s’inverser.

Celle-ci progresse à une vitesse vertigineuse est la plupart des secteurs de l’informatique sont déjà envahis. Dès lors, plusieurs géants du web tels que Google, Microsoft ou encore Systran ont lancé des logiciels de traduction automatique offrant des performances non négligeables.
Pour y parvenir, ils se sont appuyés sur le NMT, le Neural Machine Translation, qui désigne l’intelligence artificielle neuronale. D’ailleurs, c’est une très bonne manière de prendre en compte la complexité de langue humaine afin de réussir sa traduction.

Systan a déjà lancé sa solution pour les entreprises

Pour Systran, son système de traduction neuronal est déjà disponible pour les entreprises. Baptisée Pure Neural MT, l’entreprise Sud-Coréenne estime qu’il s’agit du système de traduction le plus abouti du marché. Il est surtout disponible sous trente langues et permet de traiter à la fois la phrase, le paragraphe ou encore le document dans sa globalité. Avec plus de 3000 lignes de codes, soit bien plus que Google Translate, Systran entend révolutionner le secteur. Pour cela, il s’appuie sur des sous-neurones qui sont à la fois complémentaires et interconnectés.

La traduction statistique de Google est dépassée

Avec cette innovation radicale chez Systran, la traduction financière statistique de Google sera sans doute remplacée. En effet, Google Translate avait l’habitude de fournir des résultats très approximatifs, voire ridicules. Avec le nouveau traducteur de Systran, cette forme de traduction sera sans doute dépassée. Cependant, Google n’entend pas se laisser faire et évolue déjà dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Partager.

A propos de l'auteur

Blogueur passionné, je m'intéresse à toute l'actualité politique en France et à l'international.

Laissez un commentaire