Levée de fond de 260 millions d’euros pour N26

0

Le secteur bancaire étant en constante évolution, il est important que chaque acteur se démarque auprès des clients. Les néobanques n’échappent pas à cette règle, c’est pourquoi N26 a établi de nouveaux objectifs et services à destinations de ses utilisateurs. Elle a d’ailleurs réalisé une levée de fond auprès de nouveaux partenaires afin de réaliser ses différents projets.
Bien que ce soit une pratique courante dans le marché bancaire, celle que la néobanque allemande a effectuée récemment lui a permis d’améliorer sa valorisation. Quels sont les objectifs de N26 et les résultats de cette levée de fonds ? Explications.

Une levée de fond pour une meilleure valorisation

Comme l’indique Détective Banque dans sa rubrique http://www.detective-banque.fr/notre-avis-objectif-et-fiable-sur-n26/, N26 fait partie des néobanques en pleine expansion. C’est d’ailleurs dans cette optique qu’elle a réalisé une levée de fond avec plusieurs de ces partenaires dont : Insight Venture Partners et le GIC.
Avec un tel partenariat, la néobanque allemande a atteint un montant de 260 millions d’euros ou 300 millions de dollars et devient ainsi une des entreprises valorisées à plus d’un milliard de dollars sans être cotée en bourse.
Notons que N26 a déjà effectuée une première levée de fond auprès de Tecent ainsi qu’Allianz. Désormais, elle détient donc un montant total de 444 millions d’euros suite aux nombreux partenariats qu’elle a établis et est valorisée à 2,7 milliards de dollars.

Quelle place pour N26 sur le marché bancaire ?

Pour N26, le but principal est d’attirer de nouveaux clients. Sa stratégie s’aligne d’ailleurs à celle de Revolut qui met en avant des objectifs similaires. Comparé à cette dernière, N26 détient une certaine longueur d’avance étant donné le montant obtenu lors de la levée de fond qui est de 300 millions de dollars contre 250 millions pour Revolut.

Des services complets à destination des clients

Dès sa création, la néobanque a tenu à proposer une prestation pratique et complète à ses utilisateurs. Elle présente notamment une application mobile dont l’accès est très simple : son utilisation permet aux utilisateurs de créer leur compte en quelques minutes tout en bénéficiant d’une carte de paiement. Elle permet donc à ses utilisateurs de gérer leur finance le plus efficacement possible.
Pour ce qui est des tarifs, N26 propose la gratuité pour certains services. Une gratuité qui se fait sous diverses conditions : si l’utilisateur n’effectue aucun mouvement, il devra payer un frais d’inactivité, sachant qu’un abonnement mensuel d’une valeur allant de 10 à 17 euros peut également être imposé par la néobanque.
La qualité de son service ainsi que la praticité de son application sont des atouts considérables qui incitent les clients à s’engager auprès de N26.

Objectif de 100 millions de clients

Avec sa licence bancaire allemande, N26 a la possibilité de proposer ses services un peu partout dans l’Europe. Si elle comptait 1 million d’utilisateurs au mois de juin dernier, elle dispose désormais de 2,3 millions de comptes à son actif. Rien qu’en France, elle détient un nombre total de clients de 600 000, ce qui est trois fois plus qu’il y a un an !
Parmi ses objectifs, la néobanque allemande compte atteindre les 100 millions d’utilisateurs. Elle pense alors à élargir son activité en proposant ses services dans d’autres pays. Les continents Asiatique et Américain font notamment partie des régions où elle envisage de s’implanter afin d’atteindre de nouveaux clients. Pour commencer, l’implantation se fera en Outre-Atlantique dans le but d’augmenter sa notoriété. Afin de rendre son projet le plus réaliste possible, N26 a tenu à garder secret l’échéance qu’elle s’est fixée pour atteindre cet objectif de 100 millions de clients.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire