Les outils de base nécessaires pour l’élagage

0

L’élagage d’un arbre est une opération qui nécessite non seulement des connaissances et savoir-faire particuliers dans la matière, mais surtout des outils nécessaires pour son exécution. Afin d’obtenir un résultat parfait, il est important de choisir les bons outils.

Les différents outils pour élagueur

Le choix des outils se fait en fonction de l’épaisseur de l’arbre à élaguer.

Les sécateurs à main

Pour les tiges et les petites branches d’un diamètre comprises entre 15 et 30 millimètres, on utilise un sécateur à main.

Il existe trois types de sécateurs en main : le sécateur à coupe franche, à enclume et à batterie.

  • Le sécateur à coupe franche a été conçu pour les bois verts, les bois secs et les végétaux de petite taille afin d’effectuer des coupes nettes et précises sans toucher les fibres des végétaux. Il est composé d’une paire de lames coupantes en forme de courbe.
  • Le sécateur à enclume est dédié aux bois morts et aux bois durs. Celui-ci est composé d’une lame coupante fine, d’une autre large et d’une gorge servant de support à la première. Celui-ci n’est pas conseillé pour le bois vert, car il risque d’écraser les fibres des végétaux plutôt que de les couper.
  • Le sécateur à batterie peut servir pour des branches allant jusqu’à 45 millimètres de diamètre. Il est composé d’une ouverture de lames croisant jusqu’à 14 millimètres et d’une batterie en lithium-ion.

Les coupe-branche

Pour des branches d’un diamètre compris entre 30 et 50 millimètres, on peut opter pour une coupe-branche connue aussi sous le nom d’élagueur, ébrancheur ou sécateur à manche long. Celui-ci s’utilise avec les deux mains.

Il est à noter qu’on distingue deux types de coupe-branches : celle à coupe franche et celle à enclume.

  • Le coupe-branche à coupe franche ou lame croisant a été conçu pour des usages intensifs, il est idéal pour les bois verts et les petits végétaux. Il est composé de deux lames coupantes courbées. De plus, Il offre une coupe franche et nette sans endommager les fibres du végétal coupé.
  • Le coupe-branche à enclume est à usage régulier, il sert le plus pour les bois durs et sont déconseillées pour les bois tendre et vert vu qu’il écrase les fibres au lieu de les couper. Celui-ci est composé d’une lame coupante et fine et d’une autre large munie d’une gorge servant de support à la première.

Scie à élaguer

Elle est indispensable pour couper les branches d’un diamètre supérieur à 40 millimètres. En effet, il s’agit d’une scie manuelle et pleine que les professionnels en élagage comme cet élagueur en Indre et Loire se servent élaguer les haies et les arbustes. Celle-ci est très légère et très pratique étant donné que sa petite taille lui permet de pénétrer entre les branches de l’arbre. Elle peut être fixe, pliante ou rétractable.

On en distingue deux types principaux à savoir la scie à élaguer droite qui se faufile entre les branchages et la scie à élaguer courbée. Le second type facilite le mouvement de sciage grâce à sa courbure et sa lame peut facilement pénétrer dans le bois. Cependant, il est parfois difficile à gérer, il faut donc bien faire attention à son utilisation.

Il existe également des outils mécaniques motorisés tels que la tronçonneuse pour l’élagage des arbustes. Celle-ci n’assure pas la précision pendant la coupe donc on aura à faire les finitions à la main.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire