Les avantages de manger moins de sel

0

Depuis des lustres, le sel constitue un condiment incontournable dans la cuisine. De plus, il facilite la conservation des aliments. Malheureusement, sa relation avec l’hypertension artérielle est prouvée. Bref, manger moins de sel permet de rester en bonne santé.

Prévenir la rétention d’eau

La consommation irraisonnable de sel expose au problème de la rétention d’eau. Cette dernière désigne une accumulation de l’eau dans le tissu de l’organisme. En effet, le sel qui vient se loger dans les tissus va attirer l’eau présente dans le corps. Il s’ensuit un gonflement de partie exposée à ce problème. Cela dit, la rétention peut concerner différents endroits du corps. Parfois, l’œdème peut même se développer au sein des organes comme les poumons.
Par ailleurs, le sel a aussi tendance à gonfler les cellules graisseuses. Elles s’hypertrophient avec le stockage trop important de graisses en rapport à la consommation. Cela conduit à un mauvais drainage des toxines et de l’eau. Les fibres du tissu cutané vont donner un aspect capitonné à l’épiderme à la suite de la rétention d’eau. Cette transformation s’opère particulièrement dans certaines parties du corps comme les fesses.

Garder le cœur en bonne santé

Le sel de trop et le cœur ne font pas bon ménage. Le sel peut être à l’origine de l’augmentation de la pression artérielle. Cela explique sa relation étroite avec la maladie cardiovasculaire. Réduire à 6 g/j la consommation de sel permet de réduire à 35 000 les décès liés à un AVC. Il est alors bénéfique de s’orienter vers des aliments sans sel ajouté lorsque l’on présente déjà des signes d’irrégularité de pression artérielle.

Trouver la juste mesure pour le sel aide ainsi à prévenir l’hypertension artérielle. Chacun est aussi amené à faire un point sur son état en général. Certains sujets sont plus sensibles à l’excès de sel. D’autres peuvent résister. Évidemment, il faut faire attention au sel caché dans certains aliments. Le sel se cache effectivement dans plusieurs produits industriels. Charcuteries et fromages, pains, céréales et eau gazeuse figurent ainsi parmi les aliments qui cachent le plus de sel.

Combattre la déminéralisation osseuse

L’excès de sel favorise l’ostéoporose. Les aliments riches en sel vont rendre le sang plus acide. Cela perturbe l’équilibre acido-basique recherché pour un bon fonctionnement de l’organisme. Face à une alimentation pauvre en éléments basiques, le corps va lui-même chercher à rétablir l’équilibre.
Pour combler le manque, le corps va puiser dans les os les substances alcalines dont elle aura besoin. Il faut rappeler que les os contiennent des éléments à effet tampon pour le corps. Les bicarbonates et citrates, réduisant l’acidité de l’organisme, sont particulièrement présents dans les os. Le souci c’est que ces substances prennent la forme de bicarbonate ou citrate de calcium dans les os.
Ainsi quand le corps pompe ces substances alcalines, il appauvrit l’os en même temps de calcium. Cela entraîne une diminution de la densité osseuse. Et il est question d’ostéoporose lorsque les os se fragilisent. Résultat, cela expose le sujet à un risque élevé de fracture osseuse.

Bref, il est important de faire attention à la quantité de sel pour garder le corps en bonne santé. Les aliments avec du sel caché doivent surtout attirer notre attention au quotidien pour éviter les mauvaises surprises. C’est comme cela que vous pouvez prétendre à rester en forme et à avoir un corps sain

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire