Les 3 principaux domaines d’activités d’une entreprise informatique

0

L’entreprise informatiquese distingue du technicien informatique. Ses domaines d’activités se répartissent en 3 principales catégories :

  1. L’informatique scientifique : Elle dérive du mot anglais « scientific computing ». Elle s’exerce dans les entreprises d’ingénierie industrielle. Elle figure comme étant la principale compétence des ingénieurs de conception. Elle permet ainsi à ces derniers de concevoir et de dimensionner des équipements techniques. Grâce à elle, que ce soit par la recherche opérationnelle ou par itération, ces ingénieurs peuvent simuler rapidement des scénarios. Donc, elle s’exerce aussi dans les bureaux d’étude ;
  2. L’informatique de gestion : Il s’agit de l’informatique relative à la gestion de données. Cette dernière consiste à traiter de grandes quantités d’information. Dans les entreprises, l’informatique de gestion permet de gérer des inventaires et des stocks. Elle sert à manipuler toutes informations relatives aux salariés. Elle permet d’opérer dans les ventes, les commandes, les statistiques commerciales, les journaux de comptabilité générale, etc. Elle sert à calculer le décalage pour les déclarations de TVA à récupérer. Elle aide les entreprises à gérer les approvisionnements et la production ;
  3. L’ingénierie des connaissances : C’est une forme d’ingénierie informatique. Elle a aussi pour dénomination « knowledge management ». Grâce à elle, l’ingénieur est en mesure de gérer les processus d’innovation. Hormis l’automatisation des traitements, elle sert à optimiser le contenu et la qualité des bases de données.

Les différents domaines afférents à l’informatique

Dans une entreprise informatique, nombreux aussi sont les domaines d’utilisation de l’informatique. En voici quelques principaux exemples :

  • La cryptographie : Elle sert à déchiffrer toutes les informations chiffrées par un code secret ;
  • La domotique : Celle-ci permet de commander les systèmes d’alarme et les appareils domestiques ;
  • La gestion de contenu : En tant que gestion, elle permet de collecter les e-books et/ou les documents informatiques tels que le fax, les contrats, le mail ;
  • Le calcul parallèle : Ce calcul permet la manipulation de l’image de synthèse et la prévision météo ;
  • L’exploration de données : Il s’agit d’extraire automatiquement des connaissances ;
  • La bio-informatique : Elle désigne un outil d’aide dans la recherche en biologie.

La bureautique figure parmi les domaines d’utilisation de l’informatique. Elle sert d’outils d’aide au travail de bureau. Elle permet ainsi de rédiger une correspondance ou des documents commerciaux.

Les deux piliers d’une entreprise informatique

Il se peut qu’une entreprise informatique dispose d’une grande ampleur du système informatique. Dans ce cas, elle doit recourir à deux procédés : l’infogérance ; l’intégration.

  1. L’infogérance : Elle sert à déléguer l’assistance du système d’information à une société de services. Ces derniers se réalisent parfois par un système offshore. Par exemple, l’entreprise procède à la délocalisation de ses équipes. Il s’agit de la télémaintenance. Cette dernière désigne les réseaux informatiques. Ces réseaux permettent de piloter les ordinateurs de l’utilisateur, à distance ;
  2. L’intégration : Pour une société informatique, elle sert à optimiser le management du système d’information. Elle permet l’opération des services d’assistance ou la migration. Elle aide dans la décision concernant la gestion des systèmes d’information.
Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire