Le lifting des cuisses pour raffermir et tonifier les hauts des jambes

0

Le lifting des cuisses vise à enlever l’excès de graisse et de peau au niveau des cuisses. Suivez cet article pour découvrir les différentes étapes de cette chirurgie esthétique.

Quand il existe un relâchement de la peau de la face intérieur des cuisses, la liposuccion seule ne suffit pas. Dans ce cas, il est nécessaire de retendre la peau par un lifting crural ou cruroplastie. Cette technique peut être réalisée horizontalement, verticalement ou mixte pour certains patients.

Qu’est-ce qu’un lifting des cuisses ?

La technique de la chirurgie esthétique Tunisie de lifting des cuisses permet de réduire l’excès de graisse et de peau au niveau de la face interne des cuisses. À l’intérieur du haut des cuisses, la peau est significativement très fine et son élasticité est fragile. Lors d’une variation de poids ou d’un vieillissement, cette peau est rapidement atteinte et peut présenter des vergetures, des creux et des bosses de graisses. En effet, la demande de cette intervention chirurgicale est très forte, car cette atteinte est très mal vécue psychologiquement.

La consultation avant la cruroplastie

Le lifting des hauts de cuisses permet de traiter l’aspect inesthétique, disgracieux, flasque et tombant qui peut être associé à un excès graisseux. Il est important de choisir son chirurgien esthétique pour assurer un bon déroulement de l’intervention. En effet, lors de la consultation, le chirurgien devra conduire un examen médical approfondi afin de diagnostiquer votre état de santé, en tenant compte des caractéristiques cutanées. Le chirurgien doit expliquer au patient les détails de l’opération et s’assurer de l’absence des contre-indications. Il est recommandé aussi d’arrêter le tabac avant et après, au minimum, 2 mois de l’intervention pour ne pas handicaper la phase de cicatrisation. De plus, la prise de l’aspirine est interdite pendant 10 jours précédant l’acte chirurgical.

Le déroulement de l’intervention du lifting des cuisses

Le lifting des hauts de cuisses se déroule souvent sous anesthésie générale et dure une ou deux heures selon les gestes chirurgicaux et les techniques employées. En général, l’opération débute par une liposuccion de la face interne des cuisses afin de corriger l’excédent de graisses. Les amas graisseux sont aspirés par des canicules très fines pour préserver la qualité cutanée. Suite à la liposuccion, le chirurgien procède aux incisions qui lui permettent de retirer l’excès de peau dans cette région et par conséquent de lifter les cuisses. En effet, la longueur et la localisation des incisions dépendent de la quantité de peau  retirée. Néanmoins, on peut trouver trois types de techniques (horizontale, verticale ou mixte) qui doivent être déterminées par le chirurgien lors des consultations préopératoires.

La cicatrice et les suites opératoires

En post-opératoire, le chirurgien esthétique, vous donnera les consignes nécessaires. En terme général, les douleurs sont très supportables et de faibles intensité semblable à des courbatures. De ce fait, une prise d’antalgiques simples sera prescrite afin de diminuer et d’atténuer ces douleurs. La fatigue est tout à fait normale après deux ou trois jours qui suivent l’opération et dépend de la quantité de graisse aspirée et l’importance des tissus retirés. De même, la cicatrice est légèrement rougeau début, mais elle blanchie et s’affine dans les mois post-opératoires. Il est demandé au patient aussi de se protéger contre les rayons UV lors des 6 premiers mois.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire