La mandoline : un instrument de cuisine efficace, mais délicat

0

La mandoline est l’un des instruments de cuisine que l’on utilise le plus souvent. Spécialement pour la cuisine crudivore, la mandoline se révèle extrêmement pratique du fait qu’elle permet d’obtenir des découpes qui rendent l’aliment crû plus facile à mâcher et plus digeste.

Cette appellation pourrait rappeler celle d’un instrument de musique à corde. À la maniabilité tout aussi délicate, la mandoline de cuisine requiert d’apprendre à l’utiliser de manière appropriée, afin d’éviter de se blesser. Explication.

Qu’est-ce qu’une mandoline de cuisine ?

La mandoline peut rapidement être confondue avec les autres instruments utilisés pour découper les fruits ou les légumes. Cependant, elle est totalement différente, car la mandoline est une découpeuse en tranches fines. Contrairement aux autres coupe-fruits, coupe-frites, etc., elle peut servir pour préparer du poisson, de la viande, des fruits ou des légumes.

Tant l’usage d’une mandoline est ciblé, sa morphologie est tout aussi étudiée pour obtenir un travail affiné. Elle est rectangulaire avec, au deux tiers de sa longueur, une lame qui va définir l’épaisseur de la coupe : entre 0,3 mm et 1 cm en mode professionnel. Dans la plupart des cas, elle est munie d’un manche, et quelquefois, elle possède un pied de stabilité.

La technologie

La partie supérieure de la mandoline dite rampe permet de poser l’aliment et de faciliter son découpage en un geste ferme. La rampe peut s’abaisser en fonction de l’épaisseur de coupe que l’on souhaite réaliser. Généralement, la lame d’une mandoline est faite d’inox coutelier. Toutefois, selon votre préférence, il est possible d’en trouver une avec une lame en inox.

Si vous souhaitez réaliser une coupe en julienne, la lame peut être remplacée par des blocs effileurs. Ainsi, vous pouvez facilement exploiter d’autres formes : en gaufrettes, en bâtonnets, en râpé… la mandoline dans le commerce est généralement en plastique, mais la mandoline professionnelle est toujours en inox ou en acier.

La mandoline japonaise, la plus populaire

Le type de mandoline le plus souvent rencontré est le japonais. Cela est valable que ce soit chez les particuliers ou les professionnels. Elle est en plastique et présente une maniabilité exceptionnelle. De plus, elle est discrète et occupe peu de place en rangement. Munie de trois blocs effileurs, elle est adaptable à toutes les coupes.

Pour une mandoline utilisée en cuisine professionnelle, le prix est compris entre 150 euros et 200 euros. Si l’on en recherche une toute simple en plastique, le prix est de 15 euros. Par ailleurs, une Japonaise, offrant un rapport qualité-prix satisfaisant, coûte environ 40 euros. Apprenez-en davantage en lisant ce dossier sur les mandolines de cuisine pour satisfaire votre curiosité.

Des gestes simples pour plus d’efficacité et de sécurité

Avec cet instrument, il est possible de trancher l’aliment en julienne, en lamelles ou en rondelles. Pour couper en julienne, il faut prévoir des blocs effileurs, mais en principe, il suffit d’ajuster la manière de tenir l’aliment pour définir la coupe désirée. Pour des rondelles, tenez-le verticalement et pour des lamelles, vous allez l’allonger sur la rampe.

Pour éviter de se blesser les doigts ou la paume de la main, certains modèles de mandoline de cuisine sont munis de poussoirs à picot pour ne pas risquer de mettre la main en contact avec la lame. Si vous voulez vous protéger de la manière la plus sûre, vous pouvez vous procurer des gants en maille de fer qui vont couvrir toute la main. La paire coûte environ 15 euros.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire