Diffusion inquiétante du virus Zika

0

Une épidémie de virus Zika sévit actuellement sur le continent américain. Peu dangereux pour l’adulte, il est soupçonné d’être à l’origine de graves malformations du fœtus. La France lance une alerte auprès des femmes enceintes et en âge de procréer.

Pas de remède

L’OMS s’inquiète de la diffusion du virus Zika. D’après les dernières données épidémiologiques, ce virus transmis par une piqûre de moustique (l’Aedes Aegypti) progresse rapidement sur le continent américain. 22 pays sur les 55 sont concernés et pour le moment rien ne semble pouvoir freiner cette évolution. Si Zika n’est pas dangereux pour les adultes y compris ceux qui se seraient fait piquer, il l’est en revanche pour les enfants portés par les femmes enceintes infectées. Rien n’est encore certain mais on soupçonne le virus de provoquer des malformations dont une microcéphalie, signe d’un retard mental irréversible.

La directrice générale de l’OMS Margaret Chan a déclaré que « le lien de cause à effet entre l’infection par le virus Zika durant la grossesse et la microcéphalie n’avait pas encore été établi», mais a ajouté que les éléments disponibles étaient « très inquiétants ».

Prise en charge des femmes enceintes

La Direction générale de la Santé (DGS) a annoncé avoir repéré une centaine de cas en Martinique et une cinquantaine à Saint-Martin. Il existe donc un risque réel d’importation dans l’hexagone. Le Professeur Benoît Vallet qui est le directeur général de la santé a demandé « une prise en charge prioritaire des femmes enceintes exposées à une infection Zika ». Toutes les femmes enceintes ou en âge de l’être doivent être informées des risques. Un « suivi médical et une prise en charge renforcée » seront mis en place. Il leur est recommandé d’éviter de se rendre dans les zones à risque et si cela s’avère impossible, « elles doivent renforcer les mesures de protection anti-vectorielles et les bonnes pratiques relatives à l’utilisation des produits insecticides et répulsifs ».

 

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire