Des domaines d’exception pour l’entraînement à la chasse en Auvergne

0

Le choix de la cartouche est primordial pour la chasse au petit gibier, mais c’est la technique de tir qui compte vraiment. Une bonne technique d’entraînement intègre trois éléments : le positionnement du corps, l’épaulée de l’arme et le swing ou jeu de jambes. Pour le premier point, il convient de bien se placer par rapport à la battue et au vol de gibier. Sachant que tir de gros gibier se fait sur une cible en mouvement, le chasseur doit être capable de faire des mouvements libres sur un arc de cercle sans être déstabilisé.

chasse-gros-gibier

Les trucs pour l’entraînement à la chasse au petit gibier

Même avec un bon swing, un mauvais épaulé donne un tir raté. Un bon épaulé s’obtient avec une arme dotée d’une crosse à la bonne longueur et tenue à la bonne hauteur. La crosse doit d’abord être collée à la joue avant d’être tirée vers l’épaule. Comme le tir du gibier n’est pas un tir de précision, il convient de toujours avoir le même épaulement.

Les astuces pour le tir au grand gibier

Pour gagner en régularité au tir au grand gibier, il est important de connaître et de s’adapter au calibré et à la balle. Comme pour le tir de petit gibier, le chasseur doit trouver la bonne position. Le tir de grand gibier est un tir de précision, et non de mouvement contrairement au tir de petit gibier. Le chasseur doit porter attention au parallélisme : le mouvement de la carabine doit se confondre avec celui du gibier. Il doit aussi adopter une vitesse égale à celle de la cible et tirer en fonction de la distance et de la direction de celle-ci.

Comment entraîner son chien à la chasse ?

L’entraînement d’un chien à la chasse varie selon les types de chasse qui peut être en battue, à courre ou à l’arrêt. Dans tous les cas, le chien doit déjà répondre aux ordres de base. Un chien de chasse se dresse en général entre 6 et 18 mois. Il convient de ne jamais utiliser de collier étrangleur ou électrique et ne jamais être violent pendant le travail. Le chien sera correctement dressé avec des récompenses de type croquettes.

Des domaines proposent aux propriétaires de chien des entraînements en Auvergne. Toutes les techniques de chasse y sont possibles. Pour la chasse à courre, le chien aura la mission de rechercher, poursuivre et rabattre le gibier. Il suivra en groupe un animal traqué jusqu’à la mort de ce dernier. Les beagles conviennent particulièrement à cette technique. Pour dresser un chien à l’arrêt, il faut répéter les mêmes caresses. Si le chien vit dans un chenil, il est faut le sortir en laisse et le promener afin qu’il se familiarise au contact des gens.

La chasse en battue nécessite une meute de chiens bien dressés. Le dressage se fait en trois étapes. Il y a d’abord le débourrage qui consiste à travailler le chien sans contrainte afin de le rendre capable de tenir un arrêt sur n’importe quel gibier. Ensuite le rapport qui prend six semaines au cours desquelles le chien apprendra à ramener le gibier. Enfin le coup de feu qui permettra au chien de s’habituera aux tirs. Il devra comprendre qu’un coup de feu correspond à un gibier qu’il devra ramener.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire